En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 369.43 PTS
-0.54 %
5 371.00
-0.46 %
SBF 120 PTS
4 300.75
-0.46 %
DAX PTS
12 537.85
-0.19 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
+0.00 %
1.170
-0.16 %

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 a cédé 2,49% cette semaine

| AOF | 631 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 a cédé 2,49% cette semaine
Credits  ShutterStock.com


Les principaux marchés actions européens ont aligné aujourd'hui leur cinquième séance de baisse consécutive dans des volumes réduits. Comme les journées précédentes, les actions ont manqué de soutien durant toute la semaine. Les grandes banques centrales, Fed, BCE et Banque du Japon, sont restées en retrait et aucun indicateur économique n'a réellement suscité l'intérêt des opérateurs. Le CAC 40 a terminé en repli de 0,5% à 5 380,72 points. Sur la semaine, la perte atteint 2,49%. L'EuroStoxx 50 a abandonné ce soir 0,55% à 3 592,57 points. En cinq séances, la baisse est de 2,6%.

Au chapitre des valeurs européennes, la note se corse encore pour Altice. Le titre de l'opérateur télécoms a chuté de 3% à 10,34 euros, aggravant encore son repli depuis jeudi dernier : le cours d'Altice a dégringolé de près de 37% depuis cette date, veille de la publication des résultats trimestriels décevants , notamment chez SFR, qui a donné le coup d'envoi des ventes. Le moins que l'on puisse dire est que l'annonce du départ de Michel Combes, arrivé en 2015 chez Altice et promu DG du groupe en juin dernier, qui était aussi PDG de SFR, n'a donc pas eu l'effet attendu sur la confiance des investisseurs.

A Paris, Spie a rebondi de 5,82% à 23,28 euros, plus forte hausse du SRD, profitant de rachats à bon compte après des résultats trimestriels jugés encourageants. Hier, le titre du groupe français de services multi-techniques a clôturé à son plus bas niveau depuis mars dernier, emporté par la baisse générale du marché mais aussi par la crainte de résultats dégradés. Au troisième trimestre, Spie a donc enregistré un Ebita de 102 millions d'euros, soit 6,5% du chiffre d'affaires. La marge d'Ebita a certes baissé sur un an mais est ressortie juste au-dessus du consensus qui la donnait à 6,4%.

En repli de 10,23% à 4,582 euros, Vallourec a accusé la plus forte baisse du SBF 120 malgré des résultats trimestriels meilleurs que prévu et la révision à la hausse, pour la troisième fois, de ses objectifs 2017. Les investisseurs prennent acte des analyses contrastées des brokers. Parmi eux, Credit Suisse est particulièrement prudent. Le broker a en effet abaissé son objectif de cours de 4,7 à 4,1 euros tout en réitérant son opinion Sous-performance sur le titre.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En France, la production industrielle a rebondi de 0,4% en septembre, indique l'Insee. Le consensus Reuters était de +0,6%.

En France, au troisième trimestre, 29 700 postes salariés ont été créés dans le secteur privé, soit une hausse de 0,2% par rapport aux trois mois précédents, selon l'estimation flash de l'Insee. Sur un an, l'emploi salarié privé s'est accru de 1,3% (soit +240 900 postes). Hors intérim, il a augmenté de 0,2 % sur le trimestre (soit +28 200) et de 0,8 % sur un an (+152 800).

La confiance des ménages américains a enregistré une dégradation inattendue en novembre. L'indice de l'Université du Michigan qui la mesure est tombé à 97,8 d'après une première estimation, contre 100,7 en octobre, un niveau qui devait rester inchangé pour les économistes interrogés par Reuters.

A 17h45, l'euro cote 1,1655 dollar, en hausse de 0,11%.





source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

Navya révise à la baisse la fourchette indicative de prix de son introduction en Bourse (IPO). Ainsi, le spécialiste des véhicules autonomes donne dorénavant une fourchette comprise entre 7 et 9…

Publié le 23/07/2018

Atos (-7,35% à 114,10 euros) a opéré un sévère retournement à la baisse, affichant désormais de loin la plus forte baisse de l’indice CAC 40 à la suite de résultats semestriels décevants…

Publié le 23/07/2018

                                                               23…

Publié le 23/07/2018

Dans des volumes limités, Total Gabon met fin à trois séances de baisse ce lundi, en hausse de 3,7% à 141 euros...

Publié le 23/07/2018

Déclaration des transactions sur actions propres réalisées du 16 au 20 juillet 2018     Paris, le 23 juillet 2018     Présentation agrégée par jour et par…