5 336,64
-0,01 %
5 298,50
-0,09 %
4 249,12
+0,04 %
6 272,33
+0,46 %
DAX
12 602,18
-0,15 %
5 788,36
+0,17 %
21 080,28
-0,01 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse AOF clôture France/Europe - Le Brésil pénalise les marchés

| AOF | 263 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Le Brésil pénalise les marchés
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens ont clôturé en baisse effaçant une partie de leurs pertes après l'ouverture de Wall Street. Les investisseurs ayant réagi positivement à la baisse inattendue aux inscriptions hebdomadaires aux chômage. A la Bourse de Paris, les valeurs exposées au Brésil ont chuté (CNP Assurances -6,33%, Casino -4,70%) suite à un nouveau scandale politique. Le président Temer est accusé d'avoir autorisé le versement de pots de vin dans le scandale Pétrobras. Le CAC 40 a cédé 0,53% à 5 289,73 points et l'Eurostoxx a perdu 0,63% à 3 562,22 points.

En Europe, contre la tendance, Burberry gagne plus de 5,48% à 1 731 pence, soutenu par des résultats 2016/2017 (exercice clos fin mars) supérieurs aux attentes. Le célèbre groupe de luxe britannique a bénéficié de la faiblesse de la livre et des mesures de réduction des coûts. Il a également profité, à l'image du reste du secteur, de l'amélioration des ventes en Chine au deuxième semestre. Burberry a réalisé un bénéfice net ajusté de 395 millions de livres, en baisse de 5% à données publiées. Le bénéfice imposable courant s'est établi à 462,4 millions, en hausse de 10% mais en baisse de 21% en organique.

Iliad perd 2,72% à 227,10 euros après avoir enregistré un ralentissement sans surprise de son activité au premier trimestre. Cette publication en ligne entraine quelques prises de bénéfices alors que le titre de l'opérateur télécoms a clôturé lundi dernier à 235,20 euros, son plus haut niveau depuis mars 2016. Sur les trois premiers mois de son exercice, Iliad a donc vu son chiffre d'affaires progresser de 6,9% à 1,22 milliard d'euros contre +8,6% sur le trimestre précédent.

Elis décroche de 2,43% à 19,50 euros après avoir reçu une fin de non-recevoir de son homologue britannique Berendsen à qui il avait proposé un rapprochement. Une telle opération aurait permis au groupe français de doubler sa taille en générant un chiffre d'affaires annuel de plus de 3 milliards d'euros contre 1,7 milliard réalisé par Elis en 2016. Berendsen a estimé que le projet présenté par Elis "sous-évalue très significativement ses performances et ses perspectives". Le groupe coté à Londres, qui bondit de 23,9%, ne voit aucune raison de mener des discussions avec Elis.


Les chiffres macroéconomiques du jour


A 9,6% au premier trimestre, le taux de chômage français au sens du BIT (Bureau international du travail) a retrouvé son niveau le plus bas depuis cinq ans. Il repasse également sous la barre des 10% pour la première fois depuis le troisième trimestre 2012 et a renoué avec la baisse (-0,4 point) après trois trimestres consécutifs de stagnation. Pour sa part, le taux de chômage de longue durée au sens du BIT s'établit à 4,1 % de la population active au premier trimestre, en repli de 0,1 point par rapport aux trois mois précédents.

Aux Etats-Unis, L'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie est ressorti à 38,8 en mai, à comparer avec un consensus Reuters de 19,5 et 22 en avril.

De plus, 232 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées au cours de la semaine du 13 mai, un chiffre inférieur au consensus Reuters de 240 000 et à celui de la semaine précédente : 236 000.

Vers 17h45, l'euro perd 0,31% à 1,1124 dollar.







source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 02/11/2016

Les marchés européens se sont de nouveau repliés en raison de l’incertitude à propos du résultat de l’élection présidentielle américaine. Les derniers sondages montrent que l’écart en…

Publié le 31/10/2016

Les marchés actions européens ont terminé en baisse ce lundi dans le sillage des cours du pétrole : le baril de Brent cède près de 3% à 48,20 dollars et le baril de WTI perd 2,28% à 47,47…

Publié le 05/07/2016

L’aversion au risque a dominé sur les marchés financiers en raison des craintes sur les conséquences du Brexit. Le gouverneur de la Banque d’Angleterre, Mark Carney, a averti que l’économie…

Publié le 24/06/2016

Les marchés européens ont chuté après la victoire du Brexit, à hauteur de 51,9% des suffrages exprimés, lors du référendum au Royaume-Unis. Face au risque de récession et à l'orée d'une…

Publié le 23/06/2016

En hausse de plus de 2,5% une grande partie de la séance, les marchés actions européens ont légèrement réduit leurs gains à l’approche de la clôture. A quelques heures des résultats du…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
CONTENUS SPONSORISÉS