5 501.88 PTS
-0.48 %
5 514.00
-0.15 %
SBF 120 PTS
4 405.23
-0.43 %
DAX PTS
13 010.55
-0.74 %
Dowjones PTS
25 090.48
-0.34 %
7 255.76
-0.33 %
Nikkei PTS
22 851.75
-

Analyse AOF clôture France/Europe - La vigueur de l'euro et des déclarations de Donald Trump pèsent sur le CAC 40

| AOF | 473 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - La vigueur de l'euro et des déclarations de Donald Trump pèsent sur le CAC 40
Credits  ShutterStock.com


Le rebond des marchés européens n’a duré qu’une seule journée. Les indices ont été pénalisés par le rebond de l’euro après l’accélération inattendue de la croissance du secteur privé en zone euro en août. Ils ont également été confrontés au repli de Wall Street, Donald Trump ayant menacé de dénoncer l’Accord de libre-échange nord-américain. Il s’est aussi dit prêt à risquer la fermeture des administrations (shutdown) pour obtenir le financement de son projet de mur avec le Mexique. Le CAC 40 a clôturé en repli de 0,32% à 5 115,39 points et l’EuroStoxx50 a cédé 0,59% à 3 438,63 points.

A Londres, WPP a décroché de 11,23% à 1 415 pence et tombe à son plus bas niveau depuis février 2016 après avoir enregistré une baisse inattendue de ses ventes au deuxième trimestre et averti sur l'évolution de son chiffre d'affaires annuel. Sur la période de trois mois close fin juin, le n°1 mondial de la publicité a vu ses revenus reculer de 1,7% en organique alors que les analystes prévoyaient une hausse de 0,5%.

Les valeurs des médias et de la communication cotées à Paris broient du noir après la contreperformance du n°1 mondial de la publicité WPP : TF1 a perdu 4,12%, Publicis 3,15%, JCDecaux 0,98%, M6 1,18% et Lagardère 1,45%. La baisse de l'activité de WPP au deuxième trimestre et la révision à la baisse de ses perspectives annuelles alertent les investisseurs sur la santé de la filière tout entière. Les agences de publicité, comme WPP, Publicis ou Havas, sont en effet des intermédiaires entre les annonceurs et les diffuseurs.


Les chiffres macroéconomiques du jour


La croissance du secteur privé français s’est stabilisée en août, surprenant les économistes qui anticipaient un léger ralentissement. L’indice des directeurs d’achat Composite, c’est-à-dire prenant en compte les services et le secteur manufacturier, est resté inchangé à 55,6 en août, a indiqué Markit. Le consensus Reuters s’élevait à 55,5. Cet indice pour les services a reculé de 0,5 point en août à 55,5 alors qu’il était anticipé à 55,8. En revanche, l’indice des directeurs d’achat pour le secteur manufacturier a progressé contre toute attente à 55,8 après 54,9 en juillet.

La croissance du secteur privé de la zone euro a été plus forte qu’attendu en août, a annoncé le bureau d’études Markit. L’indice des directeurs d’achat Composite, c’est-à-dire prenant en compte les services et le secteur manufacturier, a progressé à 55,8 contre 55,7 en juillet et un consensus Reuters s’élevant à 55,5. Cette bonne surprise s’explique par le dynamisme du secteur manufacturier, qui affiche un indice des directeurs d'achat de 58,1 en août, supérieur à son niveau de juillet (56,5) et au consensus (56,3).

La croissance du secteur privé allemand a été plus vigoureuse qu’attendu en août, a annoncé le bureau d’études Markit. L’indice des directeurs d’achat Composite, c’est-à-dire prenant en compte les services et le secteur manufacturier, a progressé à 55,7 contre 54,7 en juillet et un consensus Reuters s’élevant à 54,7. Pour les services, cet indicateur est ressorti à 53,4 après 53,1 en juillet. Il était attendu à 53,3.

Aux Etats-Unis, 571 000 logements neufs ont été vendus en juillet contre 630 000 en juin (révisé de 610 000), soit une baisse de 9,4%. Le consensus Reuters tablait sur 612 000.

Aux Etats-Unis, l'indice flash des directeurs d'achat (PMI) Composite (services + manufacturier) pour le mois d'août est ressorti à 56 après 54,6 en juillet. Dans le détail, le PMI Services est passé de 54,7 à 56,9 et celui de l'industrie de 53,3 à 52,5.

Vers 17h30 l'euro gagne 0,41% à 1,1814 dollar.





source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/06/2018

Le contrat de Délégation de service public prévoit dans cette situation le paiement des pertes supportées par le concessionnaire soit 150 ME à fin 2017...

Publié le 15/06/2018

De nouveaux administrateurs...

Publié le 15/06/2018

Retour d'assemblée générale ABC arbitrage...

Publié le 15/06/2018

Le géants des concessions et du BTP aurait d'ores et déjà contacté des investisseurs en vue de la privatisation d'ADP, selon des sources citées par l'agence 'Reuters'.

Publié le 15/06/2018

Le prix d'émission des actions nouvelles a été fixé à 108,58 euros...