5 379.54 PTS
+0.50 %
5 372.50
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 281.93
+0.49 %
DAX PTS
13 008.55
-0.05 %
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.12 %
Nikkei PTS
22 523.15
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse AOF clôture France/Europe - L'euro et les bons chiffres économiques assurent la poursuite du rebond

| AOF | 352 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - L'euro et les bons chiffres économiques assurent la poursuite du rebond
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens ont poursuivi leur rebond grâce à la baisse de l'euro et plusieurs bons indicateurs économiques. En Europe, l'inflation au mois d'août est ressortie au-delà des attentes. Aux États-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont été plus faibles que prévu et les dépenses de consommation ont crû pour le dixième mois consécutif. Carrefour a perdu plus de 13% après ses mauvais résultats. Le CAC 40 a gagné 0,58% portant la baisse mensuelle à 0,16% à 5 085,59 points. L'Eurostoxx 50 a terminé en hausse de 0,85%, mais affiche une baisse de 0,72% sur le mois à 3 432,77 pts.

En Europe, l'ex-Metro Group est comme réuni le temps d'une publication : les deux divisions du distributeur allemand, qui évoluent désormais en deux entités séparées sous les noms Metro et Ceconomy, ont fait connaitre leurs performances du troisième trimestre. Metro a été sanctionné et a cédé 1,97% à 16,44 euros alors que Ceconomy a gagné 2,70% à 9,16 euros après avoir été longtemps en baisse.

A Paris, Carrefour a décroché de 13,13% à 16,94 euros, au plus bas depuis novembre 2012, après avoir publié des résultats semestriels encore plus dégradés que prévu. Dans son sillage, Casino a perdu 2,84% à 47,67 euros. Sur la base d'un chiffre d'affaires déjà publié de 43,05 milliards d'euros, Carrefour a enregistré une chute de 34% de son bénéfice net ajusté part du groupe, à 154 millions d'euros.

Eiffage a gagné 3,09% à 86,80 euros après la publication de résultats semestriels solides qui confortent la perspective d'une amélioration de ses performances annuelles. Dans son communiqué, le groupe de BTP a retiré le qualificatif "légère" qui accompagnait jusque-là son objectif d'une croissance de son activité en 2017 et continue à prévoir "une progression des résultats dans toutes les branches". Dans une note, CM-CIC Securities estime que les résultats semestriels font office de "tremplin pour une croissance solide" sur l'ensemble de l'exercice.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En Allemagne, les ventes au détail ont progressé de 2,7% en juillet sur un an selon une première estimation. Le consensus Reuters était de +3,5%.

En France, l'inflation IPCH (qui permet la comparaison avec les autres pays européens) atteindrait 1% en août sur un an, après 0,8% en juillet, en ligne avec le consensus Reuters. Sur un mois, elle atteindrait 0,6% après -0,4% en juillet.

Le nombre de chômeurs a reculé de 22 000 personnes en Allemagne en août, un repli supérieur aux attentes des économistes qui tablaient sur une baisse de 6 000 personnes après - 9 000 personnes au mois de juillet.

La première estimation de l'inflation en zone euro au mois d'août est ressortie à 1,5% (en rythme annualisé) au delà des attentes des économistes qui tablaient sur +1,4%. Au mois de juillet elle s'était élevée à +1,3%.

Le taux de chômage de la zone euro au mois d'août a été de 9,1%, un chiffre stable par rapport au mois de juillet et conforme aux attentes des économistes.

Aux Etats-Unis, les dépenses des ménages ont progressé de 0,3% en juillet après +0,2% (révisé de +0,1%) en juin. Le consensus Briefing était de +0,4%. Les revenus des ménages ont, de leur côté, augmenté de 0,4% en juillet après avoir stagné en juin. Le consensus Briefing était de +0,3%.

Aux Etats-Unis, 236 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées la semaine dernière après 235 00 (révisé de 234 000) la semaine précédente et un consensus Reuters de 237 000.

Aux Etats-Unis, l'indice des directeurs d'achat (PMI) de la région de Chicago s'est stabilisé à 58,9 en août comme attendu.

Aux Etats-Unis, les promesses de ventes immobilières ont baissé de 0,8% en juillet. Elles avaient augmenté de 1,3% (révisé de +1,5%) en juin et le consensus Briefing prévoyait un ralentissement à +0,5%.

A 17h30, l'euro cote 1,1879 dollar, en repli de 0,15%.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/11/2017

ABC arbitrage Distribution novembre 2017       Le groupe ABC arbitrage procède à la distribution d'un montant de 0,20EUR par action ordinaire conformément aux décisions…

Publié le 23/11/2017

Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social Article 223-16 du Règlement Généralde l'Autorité des Marchés…

Publié le 23/11/2017

Par arrêté du ministre de l'économie et des finances en date du 13 novembre 2017, Auplata, 1er producteur d'or français coté en Bourse, s'est vu octroyer, par l'intermédiaire de sa filiale…

Publié le 23/11/2017

Ce succès confirme la forte capacité d'innovation et d'industrialisation des deux groupes Keopsys et Quantel réunis

Publié le 23/11/2017

Keopsys, un spécialiste de la technologie laser, a annoncé la signature d'un contrat de 6 millions d'euros sur une durée de 12 ans avec un acteur majeur de la Défense Française, pour un système…

CONTENUS SPONSORISÉS