En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Analyse AOF clôture France/Europe - L'enthousiasme pour les actifs risqués est bel et bien retombé

| AOF | 338 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - L'enthousiasme pour les actifs risqués est bel et bien retombé
Credits  ShutterStock.com


Les séances se suivent et se ressemblent cette semaine sur des marchés financiers européens qui, faute de nouveaux catalyseurs, prolongent leur phase de consolidation. Les "minutes" de la Fed n'ont pas levé les incertitudes sur les prochaines étapes de normalisation de la politique monétaire américaine. Le CAC 40 a cédé 0,03% à 5 360,81 pts et le Dax a gagné un modeste 0,14%. Ce dernier a également franchi, pour la première fois de son histoire, le seuil des 13 000 points en séance, à 13 002,34 points, avant de refluer. L’EuroStoxx 50 a clôturé en très légère baisse de 0,06% à 3 605,33 points.

Sky (+1,75% à 9 295 pence) a signé une des plus fortes progressions du FTSE 100 britannique après avoir publié des résultats du premier trimestre solides. Ces performances sont d'autant mieux accueillies qu'elles interviennent dans un contexte difficile pour le secteur de la publicité, même si le groupe de télévision payante peut compenser une baisse éventuelle de ses revenus publicitaires par la vente de ses abonnements. Sur la période de trois mois close fin septembre, Sky a enregistré une croissance de 11% de son Ebitda, à 582 millions de livres sterling.

Vivendi (+0,82% à 21,445 euros) a clôturé proche d'un nouveau sommet pour cette année, soutenu par un faisceau d'actualités favorables. D'abord, le groupe de médias et de divertissement a finalement décidé de procéder à un retrait d'Havas de la cote. Depuis le 04 octobre, date de clôture de son OPA simplifiée sur le groupe de communication, Vivendi en est actionnaire à 94,75%. Hier soir, il a annoncé avoir reçu une demande de rachat supplémentaire pour environ 1,6% du capital de Havas à laquelle il a décidé de donner suite.

Essilor a signé pour la deuxième séance consécutive l'une des plus fortes baisses du marché parisien et retrouve son plus bas niveau pour cette année, à 101,5 euros (-1,88%). Une fois encore, ce sont les analystes qui sont à la manœuvre pour mettre le titre sous pression : ce jeudi, HSBC a ramené son objectif de cours de plus de 150 à 128 euros tandis que Raymond James a abaissé le sien de 126 à 123 euros, selon plusieurs sources de marché. Ce dernier a notamment souligné l'impact que la météo défavorable enregistrée aux Etats-Unis risque d'avoir sur la croissance organique d'Essilor.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En France, en septembre, l'inflation annuelle IPCH a atteint 1,1% selon une estimation définitive de l'Insee confirmant l'estimation provisoire. D'un mois sur l'autre, les prix ont reculé de 0,2% contre une précédente estimation de -0,1%.

En août, en zone euro, la production industrielle a augmenté de 1,4% par rapport au mois précédent selon Eurostat. Sur un an, elle a progressé de 3,8%. Le consensus Reuters était de +0,5% et +2,6% respectivement.

Aux Etats-Unis, 243 000 nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont été comptabilisées au cours de la semaine close le 7 octobre. Les économistes tablaient sur 255 000 après 258 000 la semaine précédente (chiffre révisé de 260 000).

Aux Etats-Unis, les prix à la production ont progressé de 0,4% en septembre, conformément au consensus. Ils avaient augmenté de 0,2% en août. Les prix à la production "core", c'est-à-dire hors alimentation et énergie, ont également grimpé de 0,4% en septembre contre un consensus de +0,2% et après +0,1% en août.

A la clôture, l'euro cote 1,1843 dollar, en repli de 0,16%.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…