En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 316.01 PTS
-
5 308.00
-
SBF 120 PTS
4 269.71
-
DAX PTS
12 511.91
-1.44 %
Dowjones PTS
24 461.70
-0.80 %
7 217.49
-0.87 %
Nikkei PTS
22 482.37
-0.93 %

Analyse AOF clôture France/Europe - Fin de semaine morose mais bilan hebdomadaire largement positif

| AOF | 479 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Fin de semaine morose mais bilan hebdomadaire largement positif
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens ont terminé la semaine sur une note morose, pénalisés par le renforcement de l'euro (qui a pesé sur Airbus ou Capgemini) et la baisse des taux (les bancaires ont fermé la marche du SBF 120) après des statistiques américaines décevantes qui confortent le scénario d'un resserrement graduel de la politique monétaire. Toutefois, le reflux du dollar a eu le mérite de soutenir les cours du pétrole, permettant aux valeurs pétrolières de progresser et aux indices de limiter leurs pertes. Le CAC a stagné à 5 235,31 pts (+1,75% en 5 jours) et l'EuroStoxx a cédé 0,15% (+1,69%).

En Europe, Altice (+2,02% à 20,45 euros) est finalement parvenu à sortir les investisseurs de leur torpeur. L'opérateur télécoms a annoncé ce matin la signature d'un accord avec le groupe espagnol Prisa portant sur l'acquisition de sa participation de 94,7% au capital de Media Capital. Ce dernier est un groupe de médias portugais, qui détient notamment la chaine gratuite TVI, principal chaine de télévision du Portugal, ainsi qu'une multitude de chaines thématiques. Altice avait confirmé fin juin des informations de presse faisant état de ces tractations.

A Paris, Vinci a fléchi de 0,09% à 77,89 euros, mettant fin à cinq séances consécutives de hausse qui lui permettent de s'apprécier de 5,29% en une semaine. En dépit de ces quelques prises de bénéfices, le titre du groupe de BTP et de concessions est en passe de terminer la semaine à la deuxième place du palmarès hebdomadaire des plus fortes hausses du CAC 40, juste derrière Valeo (+5,45%). Vinci a notamment profité cette semaine des chiffres du trafic solides publiés mercredi par sa division Aéroports.

Le marché automobile européen a progressé de 2,1% en juin, avec 1,491 million de voitures vendues. La tendance reste donc favorable sur le marché européen même si juin apparait comme l'un des mois les plus faibles depuis le début de l'année. Toutefois, "en termes de volumes de ventes, les chiffres de juin sont très proches de ceux de juin 2007, avant la crise", précise l'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA). Sur l'ensemble du premier semestre, les ventes de voitures dans l'Union européenne ont progressé de 4,7% à plus de 8 millions d'unités.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En mai, l'excédent commercial de la zone euro s'est élevé à 21,4 milliards d'euros d’euros de son commerce international de biens avec le reste du monde, contre 23,4 milliards en mai 2016, selon une première estimation d'Eurostat. En mai, les exportations se sont établies à 189,6 milliards d'euros, en hausse de 12,9% sur un an et les importations ont été de 168,1 milliards d'euros, en hausse de 16,4%.

Aux Etats-Unis, l'indice préliminaire de confiance du consommateur publié par l’Université du Michigan pour juillet est ressorti à 93,1. Il était de 95,1 en juin et le consensus Reuters était de 95.

Aux Etats-Unis, les stocks des entreprises ont progressé de 0,3% en mai. Ils avaient baissé de 0,2% en avril et le consensus Reuters était de +0,3%.

Aux Etats-Unis, la production industrielle a enchainé son cinquième mois consécutif de hausse en juin, a annoncé la Fed, en progressant de 0,4%. Le consensus Reuters était de +0,2%. L'estimation du mois de mai a été révisée de nulle à +0,1%.

Aux Etats-Unis, l'inflation a été nulle en juin sur un mois. Les prix avaient baissé de 0,1% en mai et le consensus Reuters était de +0,1%. En rythme annuel, l'inflation s'est élevée à 1,6% contre un estimation Reuters de +1,7% après +1,9% en mai. Hors les éléments volatils que sont l'énergie et l'alimentation, l'inflation annuelle a été de 1,7% aux Etats-Unis en juin après +1,7% en mai.

Aux Etats-Unis, les ventes au détail ont baissé de 0,2% en juin. Elles avaient reculé de 0,1% (révisé de -0,3%) en mai et le consensus Reuters était de +0,1%.

A la clôture, l'euro cote 1,1458 dollar, en hausse de 0,5%.



source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

Les coûts de développement devraient avoisiner les 12,6 ME...

Publié le 21/06/2018

Précisions...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Gévelot...

Publié le 21/06/2018

L'innovation, dans l'ADN d'Essilor depuis son origine, est partie intégrante de la mission du Groupe, "améliorer la vision pour améliorer la vie"...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Riber...