5 417.36 PTS
+1.27 %
5 410.0
+1.27 %
SBF 120 PTS
4 318.24
+1.20 %
DAX PTS
13 252.17
+1.13 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+0.00 %
Nikkei PTS
22 901.77
+1.55 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse AOF clôture France/Europe - Début de semaine morose

| AOF | 261 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Début de semaine morose
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens ont terminé en ordre dispersé après l'annonce du ralentissement de la croissance de l'activité dans le secteur privé européen pour le deuxième mois consécutif en juillet. Mais ce fléchissement était attendu. Les investisseurs semblent donc surtout avoir besoin de reprendre leur souffle après le premier semestre solide enregistré par les actifs risqués. Au chapitre des valeurs, le secteur aérien a été pénalisé par Ryanair. Le secteur automobile a été, lui, affecté par un scandale en Allemagne. Le CAC 40 a gagné 0,12% à 5 127,7 pts. L'Euro Stoxx 50, a cédé, lui, 0,1%.



Ryanair a cédé 1,61% à 17,76 euros, pénalisé par des perspectives prudentes.Confronté à un marché très compétitif, la compagnie aérienne low cost irlandaise a annoncé son intention de baisser les prix de ses billets de 8% au second semestre (début octobre à fin mars) après le repli de 5% confirmé au premier semestre (début avril à fin septembre). Le marché aérien européen est sous pression depuis quelques mois, la faiblesse des prix du pétrole encourageant les compagnies à multiplier les vols et à ajouter de nouvelles destinations.

Les perspectives s'assombrissent encore un plus pour Gemalto, qui a décroché de plus de 19,97% à 44,02 euros. Le spécialiste de la sécurité numérique, qui a multiplié les profit waring ces derniers mois, a été sanctionné après la révision à la baisse de ses perspectives annuelles. Le groupe franco-néerlandais est frappé de plein fouet par l'accumulation de stocks de cartes bancaires aux Etats-Unis et l'attentisme de ses clients avant l'avènement d'une nouvelle génération de cartes SIM.

EuropaCorp a plongé de 8,31% à 3,53 euros, pénalisé par le début décevant de "Valérian et la cité des mille planètes" aux Etats-Unis. La nouvelle production de Luc Besson a enregistré seulement 17 millions de dollars de recettes ce week-end dans les salles d'Amérique du Nord malgré la présence au casting de Cara Delevingne et Rihanna. L'adaptation cinématographique de la BD de science-fiction de Pierre Christin et Jean-Claude Mézières, produite par EuropaCorp, sortira mercredi en France. Son budget est annoncé à 180 millions d'euros.

Les chiffres macroéconomiques du jour


En France, l'indice PMI composite des directeurs d'achat (PMI) sur l'activité du secteur privé en juillet a atteint 55,7 après 56,6 en juin. Les économistes tablaient sur 56,4. Dans les services, l'indice est ressorti à 55,9 contre 56,9 en juin. Le consensus le donnait à 56,7. Enfin, l'indice manufacturier a atteint 55,4 contre 54,8 en juin et un consensus de 54,6.

En zone euro, l'indice PMI composite des directeurs d'achat (PMI) sur l'activité du secteur privé en juillet mesuré par IHS Markit a atteint 55,8 après 56,3 en juin. Les économistes tablaient sur 56,2. Dans les services, l'indice est ressorti à 55,4, comme en juin. Le consensus le donnait à 55,5. Enfin, l'indice manufacturier a atteint 56,8 contre 57,4 en juin et un consensus de 57,2.

En Allemagne, l'indice composite des directeurs d'achat (PMI) sur l'activité du secteur privé en juillet s'est établi à 55,1. Les économistes tablaient sur 56,3 après 56,4 en juin. Dans les services, l'indice est ressorti à 53,5. Le consensus le donnait à 54,4 après 54 en juin. L'indice manufacturier a atteint 58,3 contre un consensus de 59,2 et après 59,6 en juin.

Aux Etats-Unis, les ventes de logements neufs au moins de juin ont diminué de 1,8% alors que les économistes tablaient sur une baisse de 1%. En mai, la baisse était de 1,1%.

Vers 17h40, l'euro cote 1,1644 dollar, en baisse de 0,16%.






source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Après la fiction live et le documentaire, l'animation ? Mediawan est entré en négociation exclusive avec les actionnaires de ON kids & family, en vue...

Publié le 18/12/2017

Huitième de l'année...

Publié le 18/12/2017

Atos a renoncé à Gemalto. Pour mieux se consacrer à sa filiale ?

Publié le 18/12/2017

Europacorp perd 3,6% à 1,06 euro à l'ouverture, logiquement sous pression après des résultats semestriels peu flatteurs...

CONTENUS SPONSORISÉS