Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 267.28 PTS
-
6 182.50
-
SBF 120 PTS
4 927.55
-
DAX PTS
15 320.52
-
Dow Jones PTS
33 815.90
-0.94 %
13 762.36
-1.24 %
1.202
+0.05 %

Analyse AOF clôture France/Europe - Clôture en rouge avant les annonces de Joe Biden et Emmanuel Macron

| AOF | 357 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Clôture en rouge avant les annonces de Joe Biden et Emmanuel Macron
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions ont majoritairement terminé en baisse ce mercredi, handicapés par la prudence des investisseurs. Ces derniers attendent d'en apprendre plus, ce soir, sur le nouveau plan américain de modernisation des infrastructures, qui devrait se monter à 2 000 milliards de dollars. De plus, de nouvelles restriction sont attendues en France après lintervention d'Emmanuel Macron. Côté statistiques, l'inflation a accéléré en zone euro et les créations d'emploi dans le privé aux Etats-Unis ont déçu. Au final, le CAC 40 a cédé 0,34% à 6 067 oints, et l'Euro Stoxx 50, 0,14% à 3 921 points.

L'introduction en Bourse la plus importante de ces dix dernières années sur la place de Londres est une véritable déroute. En effet, l'action Deliveroo a chuté jusqu'à 30 % à 271 pence en début de séance, avant de limiter quelque peu les dégâts. Une déception qui s'explique par les doutes de certains investisseurs concernant la viabilité du modèle économique, une structure du capital verrouillée par le fondateur et les polémiques entourant les conditions de travail de ses livreurs.


Les nouveaux objectifs à moyen terme de Capgemini plaisent aux investisseurs, qui propulsent l'action parmi les principales progressions de l'indice CAC 40 : + 1,31% à 146,90 euros. Avant l'organisation cet après midi d'une rencontre virtuelle avec les investisseurs, le groupe de services informatiques et de conseil a indiqué qu'il tablait sur une croissance annuelle moyenne de son chiffre d'affaires comprise entre 7% et 9% à taux de change constants entre 2020 et 2025. Il cible par ailleurs une marge opérationnelle de 14% d'ici 2025.

En repli de 1,48% à 39,66 euros, Total accuse la plus forte baisse du CAC 40, pénalisé par Morgan Stanley. Ce dernier a dégradé sa recommandation sur le titre de Surpondérer à Pondérer en ligne à l'occasion d'une étude sur le secteur pétrolier européen intitulée "la trinité impossible". Le broker observe que la transition énergétique pose plusieurs problèmes aux majors. Du point de vue de la finance et de l'investissement, il en pointe deux. Premier problème, les groupes devront puiser dans leur trésorerie pour développer les énergies renouvelables et les autres activités liées.

Les chiffres macroéconomiques du jour


Le taux d'inflation annualisé en Zone Euro au mois de mars s'est établi à 1,3%, selon les données préliminaires publiées par Eurostat. Un taux conforme aux attentes du marchés, mais qui représente une accélération par rapport au mois précédent (0,9%). L'inflation "core", c'est-à-dire ajustée des éléments les plus volatils tels que les énergies ou l'alimentaire, est quant à elle en décélération, à 0,9% contre 1,1% en février, et un consensus également de 1,1%.

Les prix de production de l'industrie française ont continué d'augmenter en février 2021 (+0,8% après +1,2% au mois précédent), en raison principalement des prix des matières premières, selon l'Insee. Les hausses de prix sont les mêmes que les produits soient destinés au marché intérieur ou extérieurs (+0,8%). Sur un an, les prix de production de l'industrie française sont à nouveau dynamiques (+1,5% après +0,1%).

En France, les dépenses de consommation des ménages en biens sont stables en février (0% en volume par rapport à janvier 2021). La hausse des achats de biens fabriqués (+3,4 %) est compensée par la baisse des dépenses en énergie (–3,1 %) et de la consommation alimentaire (–2,2 %).

Sur un an, selon l'estimation provisoire réalisée par l'Insee en fin de mois, les prix à la consommation ont augmenté en France de 1,1 % en mars 2021, après +0,6 % le mois précédent. Sur un mois, les prix à la consommation augmentent de 0,6 %, après avoir été stables en février. Sur un an, l'indice des prix à la consommation harmonisé augmente de 1,4 %, après +0,8 % en février. Sur un mois, il croît de 0,7 %, après avoir été stable le mois précédent.

En Allemagne, le taux de chômage s'est stabilisé à 6% pour le mois de mars, conformément aux attentes du marché.

Aux Etats-Unis, l'enquête ADP sur l'emploi privé en mars est attendue à 14h15. L'indice des directeurs d'achat de la région de Chicago en mars sera publié à 15h45. Les promesses de ventes immobilières en février seront dévoilées à 16h.

Le secteur privé a créé 517 000 emplois en mars aux Etats-Unis, selon l'enquête ADP. Le consensus s'élevait à 550 000 après 176 000 en février, chiffre révisé de 117 000.

Les promesses de ventes ont chuté de 10,6% en février aux Etats-Unis alors qu'elles étaient attendues en repli de 2,6%, selon le consensus Briefing.com. Le chiffre de janvier a été révisé de -2,8% à -2,4%.


Vers 17h40, l'euro gagne 0,13% à 1,1733 dollar.

source : AOF

 ■

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 22/04/2021

Damartex clôture le troisième trimestre en croissance de +20,4% à taux de change réels (+20,8% à taux constants) pour un chiffre d'affaires qui...

Publié le 22/04/2021

Les marchés actions européens ont fini en hausse une séance animée par les résultats; la BCE n'ayant pas réservé de surprise. Sa politique est et restera ultra accommodante. En France, les…

Publié le 22/04/2021

Après le coup d'arrêt du début de semaine, le CAC40 s'est repris hier et est encore remonté ce jeudi de 0,91% de retour à 6...

Publié le 22/04/2021

Après deux séances dans le rouge, Wall Street est reparti de l’avant mercredi. Les investisseurs misent sur un rebond rapide de l’économie américaine, grâce à la politique accommodante de la…

Publié le 21/04/2021

Les investisseurs sont partis à la chasse aux bonnes affaires après deux séances de baisse...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/04/2021

Les loyers bruts de Gecina ressortent à 158,1 ME, en hausse de 1,3% à périmètre constant bénéficiant du rattrapage de loyers d'exercices antérieurs...

Publié le 22/04/2021

SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l'énergie et des communications, annonce la signature d'un accord...

Publié le 22/04/2021

PSB Industries a réalisé sur le 1er trimestre un chiffre d'affaires de 42,5 ME, en retrait de -7,4% à taux de change et périmètre constants par...

Publié le 22/04/2021

En 2020, Cibox a accéléré son virage vers la micro-mobilité électrique, qui représente désormais plus de 80% de son activité, grâce à l'enrichissement...

Publié le 22/04/2021

Bureau Veritas annonce la cooptation de Christine Anglade Pirzadeh en tant qu'administratrice...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne