En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 867.78 PTS
-
4 870.00
-
SBF 120 PTS
3 882.89
-
DAX PTS
11 136.20
-
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.135
-0.12 %

AllianzGI anticipe un relèvement des taux US en décembre

| AOF | 216 | Aucun vote sur cette news
AllianzGI anticipe un relèvement des taux US en décembre
Credits  ShutterStock.com


La bonne santé de l'économie américaine continue de valider la trajectoire de hausse des taux de la Fed malgré une montée de l'aversion aux risques, estime Franck Dixmier, directeur des gestions obligataires d'AllianzGI en amont de la réunion de la FED des 7 et 8 novembre. A ce stade, l'augmentation de l'aversion au risque et de la volatilité ne lui semble pas de nature à faire dévier la FED de la voie qu'elle s'est tracée.



A cet égard, la lecture des minutes du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale (FOMC) du 25 et 26 septembre est particulièrement éclairante : la banque centrale américaine reste confiante et optimiste sur les perspectives de croissance de l'économie américaine, et notamment sur la capacité des entreprises à transférer aux ménages les hausses de prix consécutives au protectionnisme accru.

La dernière hausse des taux a été votée à l'unanimité et la majorité des membres du comité directeur se sont prononcés pour aller au-delà du taux neutre– le niveau de taux d'intérêt qui ne stimule ni ne freine la croissance économique, les estimations variant entre 2,5% et 3%.

Le message de la Fed est donc clair et les marchés l'ont bien compris. Pour preuve, ceux-ci n'ont pas revus leurs anticipations de hausse des taux et tablent sur trois hausses d'ici fin 2019. Ce malgré une augmentation de l'aversion au risque face à la décélération de la croissance en Chine, aux craintes liées au Brexit et à la trajectoire budgétaire de l'Italie, aux tensions géopolitiques et à la montée du protectionnisme, et qui s'est traduite par une forte volatilité sur les marchés actions.

La confiance de la Fed est fondée sur des données économiques qui démontrent de la robustesse de l'activité économique aux États-Unis. La croissance américaine s'établit à 3.5% en rythme annualisé au 3ème trimestre, en léger repli par rapport au 2ème trimestre mais largement au-delà de son potentiel. Elle est tirée par des dépenses de consommation des ménages en augmentation pour le 7ème mois consécutif (à 4% en taux annualisé), la conséquence des baisses d'impôts décidées par l'administration Trump.

Enfin, le "core PCE", l'indicateur d'inflation privilégié par la Réserve fédé, reste stable à 2% pour le 5ème mois consécutif, la hausse des prix et des salaires étant compensée par le tassement des prix de l'immobilier.

Cette convergence des indicateurs souligne clairement la bonne santé de l'économie américaine et valide le discours volontaire de la Fed d'arrêter le stimulus monétaire et d'aller au-delà du taux neutre. En conséquence, le FOMC devrait, selon Franck Dixmier, rester sur la voie qu'il s'est tracée à l'abri des pressions politiques et poursuivre la normalisation de sa politique monétaire.

AllianzGI anticipe donc un relèvement des taux lors de la réunion de décembre (soit un total de quatre hausses en 2018) avant deux nouvelles hausses en 2019.

Il est toutefois important de souligner que la Fed ne mettra pas ses projets de hausse des taux en " pilotage automatique ". La banque centrale souhaite retrouver des marges de manœuvres en cas de point d'inflexion économique. Mais le FOMC se montrera pragmatique et sensible à l'évolution des données statistiques, en toute indépendance.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Conformément à la réglementation applicable, DERICHEBOURG déclare avoir effectué les opérations d'achat d'actions suivantes dans les conditions de l'article 5 §2 du…

Publié le 21/01/2019

Au titre de son troisième trimestre 2018/2019, Oeneo affiche un chiffre d’affaires de 65,7 millions d’euros, en hausse de 15,6% (+12,8% à périmètre et taux de change constants). Une…

Publié le 21/01/2019

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 21/01/2019

Soitec a réalisé son point d’activité au titre de son troisième trimestre 2018-2019 (clos fin décembre). Ainsi, le spécialiste des matériaux semi-conducteurs a dévoilé un chiffre d`affaires…

Publié le 21/01/2019

Le groupe Vicat annonce avoir conclu son accord d’acquisition avec les actionnaires de la société Ciplan (Cimento do Planalto), au Brésil. Dans ce contexte, Vicat détient désormais une…