5 485.85 PTS
-0.15 %
5 481.0
-0.24 %
SBF 120 PTS
4 384.40
-0.22 %
DAX PTS
13 261.12
+0.59 %
Dowjones PTS
26 030.62
-0.33 %
6 805.26
-0.07 %
Nikkei PTS
23 763.37
-0.44 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Alcentra (BNY Mellon IM) ne croit pas en de nouvelles hausses des taux de la Fed cette année

| AOF | 138 | Aucun vote sur cette news
Alcentra (BNY Mellon IM) ne croit pas en de nouvelles hausses des taux de la Fed cette année
Credits  ShutterStock.com


Les investisseurs sont désormais focalisés sur l'impact immédiat de l'ouragan Irma et des dégâts qu'il a causés, observe Paul Hatfield, CIO Global chez Alcentra (BNY Mellon IM). À moins que Kim Jong Un prenne les marchés à contre-pied cette semaine avec une nouvelle provocation, les événements en Floride détourneront une partie de l'attention portée aux événements géopolitiques. À court terme, les marchés resteront probablement à l'écart du risque.

Les investisseurs devront faire leurs devoirs pour analyser les secteurs qui bénéficieront de ou subiront l'impact de ces événements tant à court terme qu'à plus long terme. Le système dispose encore de beaucoup de liquidités prêtes à réinvestir certains segments des marchés en cas de chute soudaine. On peut s'attendre à davantage de volatilité sur les obligations " catastrophe " et les titres " assurance ", déjà observée depuis la semaine dernière avec le déroulement des événements.

Le coût des dégâts provoqués par l'ouragan dans plusieurs grands États américains et les menaces provoquées par les autres ouragans qui frapperont la région dans les semaines qui viennent, portera l'attention sur le plafond de la dette. Et ce, malgré l'accord surprise de Trump avec ses rivaux démocrates.

Bien qu'il n'y ait pas d'événements imminents capables de déclencher de la volatilité sur les bons du Trésor comme vu récemment, les investisseurs sont encore un peu nerveux quant à la façon dont les négociations pour le financement du plan de secours seront menées, et ce compte tenu des difficultés politiques avec le Congrès et de l'ampleur du financement nécessaire.

Tout cela pourrait continuer d'exercer une pression sur le dollar et les hausses de taux supplémentaires de la Fed cette année seront maintenant considérées comme hautement improbable. La question restera de savoir si l'euro pourra s'accrocher à ses récentes hausses, compte tenu de l'intervention mitigée de Draghi la semaine dernière à ce sujet.



source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2018

Les acquisitions en soutien

Publié le 18/01/2018

SAINT GOBAIN constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call X239S émis par…

Publié le 18/01/2018

BHP Billiton cède 1,18% à 1 588 pence. La première compagnie minière mondiale a annoncé une hausse de 3% de sa production de minerai de fer au titre de son deuxième trimestre 2017/2018 clos fin…

Publié le 18/01/2018

PSA a décidé de créer une troisième équipe de production, à partir d’avril 2018, sur son site de Mangualde (Portugal). Cette opération s’accompagnera du recrutement de près de 225…

CONTENUS SPONSORISÉS