En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 479.10 PTS
+0.05 %
5 468.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 386.46
+0.05 %
DAX PTS
12 374.66
+0.19 %
Dowjones PTS
26 525.50
-0.14 %
7 561.21
+0.17 %
1.177
+0.17 %

57 milliards d'euros, quatre axes de réflexion : le Grand plan d'investissement est sur les rails

| AOF | 225 | Aucun vote sur cette news
57 milliards d'euros, quatre axes de réflexion : le Grand plan d'investissement est sur les rails
Credits  ShutterStock.com


Le gouvernement a détaillé aujourd'hui le "Grand plan d'investissement" qu'il va mener sur la durée du quinquennat. Annoncé à hauteur de 50 milliards d'euros par Emmanuel Macron pendant sa campagne, il s'élève finalement à 57 milliards qui seront dépensés entre 2018 et 2022 et répartis entre quatre domaines. D'abord, 20 milliards d'euros seront alloués à la transition écologique pour favoriser l'essor de transports durables ou amplifier les efforts de rénovation thermique des bâtiments. Ensuite, un deuxième axe, "édifier une société de compétences", mobilisera 15 milliards d'euros.

Le Grand plan d'investissement financera par exemple la formation de 1 million de personnes de plus de 25 ans au chômage.

Troisième piste, pour 13 milliards d'euros : le soutien à l'innovation pour "ancrer la compétitivité" de l'économie française. Par exemple, des concours d'innovation seront ainsi lancés pour sélectionner plusieurs centaines de PME ou start-ups dans des domaines stratégiques, dans lesquelles l'État investira en fonds propres.

Enfin, le Grand plan d'investissement doit permettre de construire "l'Etat de l'âge dynamique". Sur les 9 milliards d'euros alloués à ce thème, 700 millions serviront par exemple à abonder un fonds pour la transformation de l'action publique qui doit promouvoir des projets permettant de réduire les coûts des administrations. Les investissements porteront aussi le déploiement de la télémédecine ou encore sur la digitalisation des hôpitaux.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

Par ailleurs, EDF a lancé avec succès une émission obligataire senior de 1 MdE...

Publié le 25/09/2018

spineEOS, logiciel de planification 3D en ligne de la suite EOSapps, sera présenté sur le stand EOS par un chirurgien de renom...

Publié le 25/09/2018

                                                                                ADC SIIC…

Publié le 25/09/2018

Esker propose ainsi à ses clients une solution pour automatiser la gestion de leurs encaissements. Rimilia renforcer son développement à l'international par un accord de distribution...

Publié le 25/09/2018

Les premiers clients de ce dispositif sont Audi et Coty...