En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

2018, un bien mauvais cru pour les marchés

| AOF | 233 | Aucun vote sur cette news
2018, un bien mauvais cru pour les marchés
Credits  ShutterStock.com


L'indice CAC 40 a terminé l'année 2018 sur une baisse de près de 11%, connaissant un sévère revers de fortune après avoir progressé de 9,26% en 2017. Il faut remonter à 2011 pour trouver une plus mauvaise performance, le plus connu des indices parisiens avait alors perdu près de 17%. Ailleurs en Europe, les performances sont aussi mauvaises, -12,5% pour le FTSE 100 ou pire, -18,3% pour le Dax 30.

Les marchés boursiers ont connu un début d'année volatil, mais ont atteint un plus haut en mai, le CAC 40 dépassant ainsi les 5600 points à la fin de ce mois. L'essentiel des pertes ont été enregistrées en fin d'année, avec une accélération baissière début octobre en raison des craintes liées à l'impact de la guerre commerciale sino-américaine. Une nouvelle vague de dégagements a touché les bourses début décembre en raison des inquiétudes sur la conjoncture mondiale.

Wall Street, qui avait jusque là mieux résisté, a craqué à la fin décembre. Le S&P 500 perd désormais près de 7% sur l'année, malgré le rebond des 26 et 27 décembre, le shutdown de l'administration et les critiques de Donald Trump envers la Fed ayant eu raison de la résilience des Bourses américaines.

L'once d'or a progresse encore aujourd'hui, s'adjugeant 0,18% à 1 285,30 dollars, un niveau qu'il n'avait plus connu depuis plus de 6 mois. Le métal jaune a connu un retour en grâce ces dernières semaines, retrouvant son statut de valeur refuge dans un contexte économique et boursier incertain. Le shutdown de l'administration américaines et les critiques de Donald Trump envers la Fed ont alimenté les craintes des investisseurs, sans compter la démission du secrétaire américain à la Défense, James Mattis. Pour autant, sur l'année, le métal précieux accuse un repli de plus de 2%, soit sa première perte annuelle depuis 2015.

L'année 2018 a été difficile pour l'ensemble des matières premières. L'indice Commodity mesuré par Bloomberg a clôturé sur un repli annuel de 12% après avoir atteint ce mois-ci son plus bas niveau depuis avril 2016. Il accuse sa septième année de baisse sur les 11 dernières. Les métaux de base ont pâti des nombreux signaux indiquant un ralentissement de l'économie mondiale et des craintes liées à l'impact sur la conjoncture de la guerre commerciale que se livrent les Etats-Unis et la Chine. Résultat, le cours du baril de Brent accuse une perte annuelle de 19% (-20% pour le baril de WTI). Le cuivre a abandonné, lui, 18%.

Sur le marché des changes enfin, l'euro a abandonné cette année 4,6% à 1,1454 dollar. La devise européenne a été pénalisée par le regain d'intérêt des investisseurs pour le billet vert. Une attention qui a été motivée par la normalisation de la politique monétaire de la Fed et la vigueur de l'économie américaine. La banque centrale a relevé quatre fois ses taux en 2018 renforçant le différentiel de taux entre les Etats-Unis et ses principaux partenaires commerciaux.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…