En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 154.58 PTS
-1.57 %
4 138.00
-1.9 %
SBF 120 PTS
3 262.43
-1.67 %
DAX PTS
9 525.77
-0.47 %
Dow Jones PTS
21 052.53
-1.69 %
7 528.11
-1.41 %

WEBORAMA : mise en oeuvre du retrait obligatoire de la société

| AOF | 223 | Aucun vote sur cette news
WEBORAMA : mise en oeuvre du retrait obligatoire de la société
Credits  ShutterStock.com


Weborama a annoncé, dans un communiqué du jeudi 20 février, la mise en oeuvre du retrait obligatoire de la société. Le présent communiqué est établi et diffusé par la société Startup Avenue en application de l’article 237-3 III du règlement général de l’Autorité des marchés financiers (« AMF ») et de l’article 9 2° de l’instruction AMF n°2006-07 modifiée le 10 février 2020 relatives aux offres publiques d'acquisition.

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Startup Avenue (l'" Initiateur " ou " Startup Avenue ") visant les actions de la société Weborama (" Weborama " ou la " Société "), non détenues par lui, au prix unitaire de 5,60 euros par action, qui s'est déroulée du 6 au 19 février 2020 inclus (l'" Offre "), les Actionnaires de Contrôle détiennent directement 3.928.644 actions Weborama représentant 5.938.919 droits de vote, soit 93,52% du capital et 94,28% des droits de vote de la Société.


Par un courrier en date du 19 février 2020, Portzamparc, agissant pour le compte de l'Initiateur, a informé l'AMF de la décision de l'Initiateur de procéder, conformément à son intention exprimée dans le cadre de l'Offre, à la mise en œuvre d'un retrait obligatoire portant sur les actions de la Société non présentées à l'offre par les actionnaires minoritaires.

A l'issue de l'Offre, les conditions posées aux articles L. 433-4 II du code monétaire et financier, ainsi qu'aux articles 237-1 à 237-3 du règlement général de l'AMF sont remplies :


- les 150.493 actions WEBORAMA, représentant 238.704 droits de vote, non présentés à l'offre par les actionnaires minoritaires représentaient, à l'issue de l'offre, 3,58% du capital et 3,79% des droits de vote de la Société;


- lors de l'examen de la conformité du projet d'Offre, l'AMF a disposé du rapport d'évaluation de Portzamparc et du rapport de l'expert indépendant, le cabinet ASSOCIES EN FINANCE, représenté par Monsieur Philippe Leroy, qui concluait à l'équité du prix offert dans la perspective d'un retrait obligatoire (cf. avis AMF D&I n° 220C0464 du 4 février 2020) ;

- le retrait obligatoire est libellé aux mêmes conditions financières que l'Offre, soit 5,60 euros par action Weborama, étant entendu que cette indemnisation est nette de tous frais.

Conformément à l'avis AMF D&I n° 220C0686 du 20 février 2020, le retrait obligatoire sera mis en œuvre à compter du 24 février 2020 et visera l'ensemble des 150.493 actions Weborama non détenues directement et indirectement par les Actionnaires de Contrôle, étant rappelé que les 121.800 actions auto-détenues par la Société ne sont pas visées par le retrait obligatoire. La cotation des actions Weborama a été suspendue à partir du 19 février 2020 et ne sera pas reprise avant la date de mise en œuvre du retrait obligatoire emportant radiation de ces actions du marché Euronext Growth d'Euronext Paris.

Conformément aux dispositions de l'article 237-5 du règlement général de l'AMF, l'Initiateur publiera un avis informant le public du retrait obligatoire dans un journal d'annonces légales du lieu du siège de la Société.

Conformément à l'article 237-4 du règlement général de l'AMF, Startup Avenue s'est engagé à verser le montant total de l'indemnisation sur un compte bloqué ouvert à cet effet auprès de Portzamparc, désigné en qualité d'agent centralisateur des opérations d'indemnisation, auprès duquel les intermédiaires financiers teneurs de comptes devront demander à partir du 24 février 2020 l'indemnisation correspondant aux avoirs de leurs clients.

Les fonds non affectés correspondant à l'indemnisation des titres dont les ayants droit sont restés inconnus seront conservés par Portzamparc pendant une durée de dix (10) ans à compter de la date de mise en œuvre du retrait obligatoire et versés à la Caisse des Dépôts et Consignations à l'expiration de ce délai. Ces fonds seront à la disposition des ayants droit sous réserve de la prescription trentenaire au bénéfice de l'État.

La Note d'Information établie par Startup Avenue et visée par l'AMF le 4 février 2020 sous le numéro 20-029 et les informations relatives aux caractéristiques notamment juridiques, financières et comptables de Startup Avenue, sont disponibles sur le site Internet de l'AMF (www.amf-france.org) et de la société Weborama (www.weborama.com) et peuvent être obtenus sans frais auprès de :



source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/04/2020

Le groupe publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre le 15 avril

Publié le 03/04/2020

Unibel a annoncé que, compte tenu des incertitudes résultant du contexte actuel lié au COVID-19, l'assemblée générale du 14 mai 2020 se tiendra au siège social, 2, Allée de Longchamp 92 150…

Publié le 03/04/2020

Le rendez-vous de l'Opep+ sera ouvert à tous les producteurs, et pas seulement aux membres de l'organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés habituels...

Publié le 03/04/2020

Dans son communiqué du 11 mars dernier, Transgène a initialement prévu une consommation nette de trésorerie de l'ordre de 25 millions d'euros pour 2020. Malgré les effets difficilement…

Publié le 03/04/2020

Transgene prévient qu'elle pourrait souffrir de dysfonctionnements dans la chaîne d'approvisionnement et d'expédition dont elle dépend