En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 946.27 PTS
+0.43 %
4 939.0
+0.60 %
SBF 120 PTS
3 950.02
+0.66 %
DAX PTS
11 177.34
+1.00 %
Dowjones PTS
24 465.64
+0.00 %
6 526.96
+0.00 %
1.140
+0.33 %

Violation d'embargo : SOCIETE GENERALE devrait payer environ 1,1 milliard pour solder le litige

| AOF | 270 | Aucun vote sur cette news
Violation d'embargo : SOCIETE GENERALE devrait payer environ 1,1 milliard pour solder le litige
Credits Kiev victor  ShutterStock.com


Société Générale a apporté un correctif à sa communication de lundi soir sur l’avancée de l'enquête des autorités américaines concernant certaines transactions effectuées par la banque en dollars américains et impliquant des pays faisant l'objet de sanctions économiques américaines. Au sein de la provision pour litiges s'élevant à 1,43 milliard d'euros, environ 1,1 milliard en contre-valeur euro est alloué à ce dossier alors que Société Générale avait annoncé 1,2 milliard en contre-valeur euro hier.

Société Générale annonce être entrée dans " une phase de discussions plus actives (…) dans le but de mettre un terme à ce dossier dans les prochaines semaines ".

A ce stade, Société Générale s'attend à ce que le montant des amendes dans cette affaire soit presque intégralement couvert par la provision pour litiges allouée à ce dossier.

La banque française avoir trouvé début juin des accords avec le U.S. Department of Justice (DOJ) et la U.S. Commodity Futures Trading Commission (CFTC) mettant fin à leurs enquêtes relatives au dossier du taux interbancaire Libor, et avec le DOJ et le Parquet National Financier français (PNF) mettant fin à leurs enquêtes relatives au dossier libyen.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2018

A moins de 24 heures d'une réunion extraordinaire du conseil d'administration du constructeur japonais, certains membres refuseraient de se prononcer sur l'éviction de son Président...

Publié le 21/11/2018

Alors que la guerre des prix fait rage dans les télécoms, la possibilité d'une éventuelle consolidation du marché se pose. "On a atteint des pratiques de marchés sans équivalence en Europe",…

Publié le 21/11/2018

Foot Locker a fait état d’un résultat net de 130 millions de dollars au troisième trimestre, contre 102 millions un an auparavant. Le bénéfice par action est ressorti à 0,95 dollar. Quant aux…

Publié le 21/11/2018

Lectra s'adjuge 2,4% à 18,8 euros alors que le groupe a livré au groupe autrichien iSi Automotive une machine FocusQuantum FT6K...

Publié le 21/11/2018

Mais la situation pourrait évoluer