En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 848.03 PTS
-
5 844.0
-
SBF 120 PTS
4 605.13
-
DAX PTS
13 070.72
-
Dow Jones PTS
27 881.72
-0.1 %
8 354.29
-0.1 %
1.109
-0.03 %

UNICREDIT vise un bénéfice net ajusté de 5 milliards d'euros en 2023

| AOF | 96 | Aucun vote sur cette news
UNICREDIT vise un bénéfice net ajusté de 5 milliards d'euros en 2023
Credits  ShutterStock.com


Dans le cadre son plan stratégique, baptisé Team 23, Unicredit a indiqué viser 19,3 milliards d’euros de revenus en 2023, ce qui représente une croissance annuelle moyenne de 0,8% depuis 2018. A cet horizon, les coûts sont attendus à 10,2 milliards d’euros, en recul annuel moyen de 0,2%. Cette réduction sera rendue possible par la suppression de 8 000 postes et la fermeture de 500 agences pour un coût de 1,4 milliard d’euros, qui sera enregistré en 2019 et en 2020.

En conséquence, le bénéfice net ajusté est attendu à 4,3 milliards d'euros en 2020 et à 5 milliards d'euros en 2023.

Ses prévisions sont basées sur un taux Euribor à trois mois de – 50 points de base entre 2019 et 2022 et de -40 points de base en 2023.

La banque italienne prévoit de faire passer ses créances douteuses non stratégiques sous les 9 milliards d'euros d'ici la fin de l'année et sous les 5 milliards d'euros d'ici un an.

S'agissant de la rémunération de ses actionnaires, Unicredit compte distribuer 40% de son bénéfice net entre 2020 et 2022 puis 50% en 2023, sous la forme de dividende et de rachat d'actions. D'ici 2023, la banque italienne devrait ainsi avoir distribué 8 milliards d'euros, dont 2 milliards via des rachats d'actions.

Si le taux distribution était prévu à 20% au titre de 2019, il sera finalement de 40%, a précisé la banque.

Sur la durée du plan, l'établissement financier vise une rentabilité des fonds propres tangibles d'au moins 8%. Le ratio de fonds propres durs est lui attendu chaque année, entre 200 et 250 points de base au-dessus des exigences réglementaires.

source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2019

Theradiag renforce sa présence à l'international...

Publié le 10/12/2019

Deux mois après l'intervention, aucune complication n'est survenue et la patiente se porte bien. I.Ceram confirme sa volonté de se positionner en tant que leader mondial des implants en céramique…

Publié le 10/12/2019

Boeing a engrangé en novembre ses premières commandes de B-737 Max depuis que la flotte de cet l'appareil est clouée au sol, en mars dernier.

Publié le 10/12/2019

Le contrat est transféré à compter de 2020...

Publié le 10/12/2019

Les distributions afférentes à l'exercice 2019 sont donc de 0,43 euro par action...