5 516.29 PTS
-0.18 %
5 516.0
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.00 %
DAX PTS
13 434.45
-
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.00 %
Nikkei PTS
23 816.33
+0.03 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

UBISOFT souligne le soutien massif des actionnaires au management lors de l'AGM

| AOF | 180 | Aucun vote sur cette news
UBISOFT souligne le soutien massif des actionnaires au management lors de l'AGM
Credits  ShutterStock.com


Lors de l’Assemblée Générale Mixte des actionnaires d'Ubisoft, ces derniers ont approuvé toutes les résolutions à l'ordre du jour. Ils ont notamment approuvé le renouvellement des mandats d'administrateurs de Didier Crespel, Laurence Hubert-Moy, et Christian, Claude et Michel Guillemot. Les actionnaires ont aussi donné leur accord aux nominations de deux nouvelles administratrices indépendantes, Corinne Fernandez-Handelsman et Virginie Haas. Le conseil d'administration de l’éditeur de jeux vidéo comporte désormais une majorité d'administrateurs indépendants (6 sur 11).

Les actionnaires ont également approuvé les résolutions de la partie extraordinaire de l'Assemblée Générale, notamment la possibilité, pour les salariés, sur décision du Conseil d'administration, de participer à des augmentations de capital.

Ils ont en revanche rejeté la résolution n°31 sur la rémunération des talents (programme d'attribution d'actions gratuites aux salariés). Du fait, comme en 2016, de l'abstention systématique de Vivendi, cette résolution n'a en effet pas été approuvée.

Dans une communication, Vivendi a indiqué qu'il regrettait " qu'au mépris de toute logique de gouvernance, il n'ait toujours pas été invité à être représenté au Conseil d'administration de l'entreprise, alors qu'il en est le premier actionnaire avec 26,63 % du capital". Il considère dans ces conditions avoir été dans l'impossibilité d'approuver les résolutions soumises au vote. Le groupe a déploré " l'absence totale d'ouverture de la part des actionnaires familiaux d'Ubisoft ".

" Cet outil étant toutefois essentiel à toute politique de recrutement et de fidélisation des talents dans l'industrie du jeu vidéo, et plus largement dans les entreprises de haute technologie, des alternatives seront mises en place, afin de garantir une rémunération compétitive des talents ", a ajouté Ubisoft.



source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2018

Si le dirigeant est condamné dans l'affaires Tapie, il devra démissionner, dit Bruno Le Maire...

Publié le 22/01/2018

Eiffage et Kier, qui étaient en joint-venture avec Carillion pour la réalisation de deux lots du projet HS2 (LGV britannique) pour 1,4 milliard de livres sterling, confirment leur offre d’embauche…

Publié le 22/01/2018

Richemont a annoncé son intention de lancer une OPA sur les actions de Yoox-Net-à-porter qu'il ne détient pas encore au prix de 38 euros par action. Le groupe suisse détient actuellement 24,97% du…

Publié le 22/01/2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, présente les résultats intermédiaires de sécurité et…

Publié le 22/01/2018

Un projet crédible, mais qui devra attendre quelques dizaines d'années...

CONTENUS SPONSORISÉS