Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 184.10 PTS
-
6 215.00
-
SBF 120 PTS
4 873.80
-
DAX PTS
15 234.36
-
Dow Jones PTS
33 677.27
-0.2 %
13 986.49
+1.21 %
1.196
+0.07 %

Trois questions à Valentin Bissat, Mirabaud Asset Management "Nous serons très attentifs aux nouvelles projections de la Fed"

| AOF | 158 | Aucun vote sur cette news
Trois questions à Valentin Bissat, Mirabaud Asset Management "Nous serons très attentifs aux nouvelles projections de la Fed"
Credits  ShutterStock.com


En amont de la réunion de la Fed, Valentin Bissat, Economiste Stratégiste senior chez Mirabaud Asset Management, a livré ses commentaires à l'AOF.

1) Le consensus table sur un statu quo de la Fed, est-ce aussi votre point de vue ?

Effectivement, nous ne prévoyons pas de changement dans la politique monétaire de la Fed, qui devrait maintenir ses taux d'intérêt et ses montants d'achat d'actifs inchangés. Nous serons très attentifs aux nouvelles projections de la banque centrale. Cette dernière devrait en effet intégrer l'impact positif du stimulus fiscal de Joe Biden et nous prévoyons un taux de croissance supérieur à 6% en 2021. Nous surveillons également de près les anticipations sur les taux d'intérêt. Pour l'instant, la Fed ne prévoit pas de hausse des taux avant fin 2023, alors que le consensus table lui sur trois hausses des taux en 2023. Lors de la précédente réunion du comité de politique monétaire, quatre gouverneurs sur 17 envisageaient une hausse des taux en 2023. Si cette projection est partagée par quatre gouverneurs supplémentaires, ce qui ferait basculer la médiane, ce serait un signal fort de la Fed.

2) Qu'attendez-vous de la conférence de presse de Jerome Powell ?

En premier lieu, le communiqué de presse de 19h n'offrira guère de changement par rapport au précédent. La Fed devrait cependant délivrer un message plus optimiste sur la croissance à court terme. La conférence de presse, elle, sera plus éclairante. Jerome Powell va tâcher de transmettre un certain optimisme tout en restant prudent. Il n'a en effet pas l'intention de relever les taux ni de ralentir ses rachats d'actifs cette année. Selon lui, il reste encore beaucoup de chemin afin que les Etats-Unis retrouvent le plein-emploi. Il devrait insister sur les efforts à fournir pour faciliter l'accès du marché du travail aux minorités ethniques, aux travailleurs les moins qualifiés.

3) La Fed aura-t-elle un mot sur le risque inflationniste qui semble agiter les marchés ?

Deux camps s'opposent actuellement. D'un côté ceux qui pensent que le plan de relance est trop important et conduira à une surchauffe de l'économie et donc à une accélération de l'inflation. De l'autre, ceux qui estiment que le regain d'inflation ne sera que transitoire, la faiblesse du marché du travail tempérant mécaniquement tout risque de surchauffe. La Fed partage ce point de vue. Pour elle, la remontée modérée des taux est une bonne chose car elle témoigne de la reprise de l'activité. En revanche, la banque centrale pourrait rappeler qu'elle dispose des outils pour contrer une éventuelle envolée des taux liée aux anticipations inflationnistes. Elle peut notamment étendre la maturité de la duration de son portefeuille ou le " twister ", c'est-à-dire échanger des titres de court terme contre davantage de titres de long terme.

Propos recueillis par Pierre-Jean Lepagnot

source : AOF

 ■

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/04/2021

Dassault Systèmes, "the 3DEXPERIENCE Company", leader mondial des logiciels de création 3D, de maquettes numériques en 3D et de solutions de gestion...

Publié le 13/04/2021

Composé de personnalités reconnues, le Comité d'Orientation et de Prospective de Gecina a pour mission d'apporter à la société une réflexion sur les...

Publié le 13/04/2021

GTT annonce avoir reçu une commande de la part de son partenaire le chantier naval chinois Hudong-Zhonghua Shipbuilding (Group) Co...

Publié le 13/04/2021

Composé de personnalités reconnues, le Comité d’Orientation et de Prospective de Gecina a pour mission d’apporter à la société une réflexion sur les tendances les plus significatives du…

Publié le 13/04/2021

Le chiffre d’affaires d'Ester du premier trimestre s’établit à 31 millions d'euros, en croissance de 14% à taux de change constant et de 10% à taux de change courant. La spécialisée dans…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne