En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 144.95 PTS
-0.54 %
5 146.50
-0.48 %
SBF 120 PTS
4 123.52
-0.43 %
DAX PTS
11 715.03
-0.52 %
Dowjones PTS
25 628.35
-0.66 %
7 241.35
-0.48 %
1.154
-0.30 %

TOTAL livre sa position sur les "Paradise Papers"

| AOF | 142 | Aucun vote sur cette news
TOTAL livre sa position sur les "Paradise Papers"
Credits 360b  ShutterStock.com


Dans le cadre de l'enquête sur les "Paradise Papers" menée par le consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), certains médias ont publié ou diffusé des informations laissant entendre que Total utiliserait des filiales aux Bermudes à des fins fiscales. Total tient à rappeler que le groupe pratique une politique fiscale responsable. L'implantation par Total de ses filiales n'est pas dictée par des motivations fiscales.

Elle répond à des objectifs opérationnels. Elle peut notamment être justifiée par la nécessité de tenir des comptes en dollars pour éviter les risques de change, du fait de l'activité du groupe, ce que ne permet pas le droit des sociétés français.

Total s'est engagé publiquement dès 2012 à ne pas créer de filiales dans des pays considérés comme des "paradis fiscaux" et à les quitter, pour les filiales existantes, à chaque fois que possible.

Afin de permettre à chacun de vérifier l'exécution de cet engagement, et dans un souci de transparence, Total publie depuis 2015 dans son document de référence la liste exhaustive de ses filiales consolidées avec leur pays d'incorporation et leur pays d'activité.

Sur la trentaine de filiales concernées en 2012, il en restait 13 à fin 2016, sachant que Total n'est pas décisionnaire pour 10 d'entre elles.

Total publie également depuis 2015 un rapport annuel sur les paiements de toutes ses filiales du secteur extractif aux gouvernements dans lesquels il opère.

Conformément à sa politique de transparence, Total indique avoir reçu des journalistes du consortium d'investigation afin de répondre à l'ensemble de leurs questions. A ce titre, Total tient à rétablir certains faits et à corriger certaines contre-vérités sur les filiales du groupe citées dans leurs enquêtes.

Total confirme avoir détenu ses investissements dans les projets industriels de production et transport de gaz Dolphin et de gaz naturel liquefié Qatargas, au Qatar et aux Emirats Arabes Unis, via des sociétés immatriculées aux Bermudes. Le groupe n'a jamais caché l'existence de ces filiales. L'utilisation de ces sociétés n'a permis aucune optimisation fiscale.

Elles ont été constituées sous une législation non française afin d'éviter le risque de change grâce à la tenue de comptes en dollars, tout en ayant exactement la même fiscalité que si ces investissements avaient été réalisés via une société française.

De leur création en 2002 et jusqu'à fin 2010, ces sociétés ont d'ailleurs été soumises aux règles fiscales françaises et à l'impôt sur les sociétés en France à travers le régime du Bénéfice Consolidé.

Même après la suppression de ce régime en 2011, Total n'a retiré aucun avantage fiscal du fait de l'implantation de ces sociétés aux Bermudes par rapport à des sociétés de droit français.

Ces sociétés ont été transférées en France en 2015 dans le cadre de l'engagement pris en 2012.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

  RÉSULTATS ANNUELS 2017-2018 EN RETRAIT, IMPACTÉS PAR DES MARCHÉS CONJONCTURELLEMENT DIFFICILES dividende de 1,35 euro par action et projet d'attribution gratuite…

Publié le 17/10/2018

  En associant un élément de sécurité matériel et une technologie NFC propriétaire, le circuit intégré STPay-Boost atteint des performances sans contact…

Publié le 17/10/2018

La signature de ce contrat entre les deux groupes est qualifiée de "historique" par Thierry Ehrmann...

Publié le 17/10/2018

Les deux organisations collaboreront de manière rapprochée pour lutter contre les menaces de cybersécurité Mons, 17 octobre, 2018 - Atos, leader international de la transformation…

Publié le 17/10/2018

(La reprise de cotation a été demandée à Euronext pour l'ouverture de la séance du jeudi 18 octobre 2018.) Après sept années de travail en commun,…