En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.64 PTS
+1.2 %
4 913.50
+1.35 %
SBF 120 PTS
3 894.66
+1.14 %
DAX PTS
12 645.75
+0.82 %
Dow Jones PTS
28 335.57
-0.1 %
11 692.57
+0.25 %
1.186
+0. %

TIFFANY : LVMH a déposé ses conclusions à la Cour du Delaware

| AOF | 158 | Aucun vote sur cette news
TIFFANY : LVMH a déposé ses conclusions à la Cour du Delaware
Credits  ShutterStock.com


Après Tiffany, c'est au tour de LVMH de saisir la justice américaine. Hier soir, le numéro un mondial du luxe a déposé ses conclusions auprès de la Cour de Justice du Delaware dans le cadre du contentieux l'opposant au joailler américain. Le groupe français est confiant dans sa capacité à démontrer que les conditions de réalisation de l'acquisition ne sont pas réunies et que les arguments fallacieux soutenus par Tiffany sont totalement infondés.

La position de LVMH est détaillée dans les conclusions déposées hier soir, lesquelles mettent notamment en exergue plusieurs points suivants.

Premier point, une situation significativement défavorable (Material adverse effect) est survenue.  En l'espèce, l'absence de la mention d'une exclusion de la pandémie dans la définition de l'événement significativement défavorable dans l'accord conclu avec Tiffany est indiscutable.

Dans le cadre des négociations, Tiffany a d'ailleurs demandé et obtenu, par la voie de ses conseils, d'exclure certains événements précis, tels que les cyber-attaques, le mouvement des gilets jaunes ou encore les manifestations à Hong Kong.

A l'inverse, Tiffany n'a jamais demandé qu'une telle exclusion s'applique à une crise sanitaire ou épidémique, alors que des centaines d'accords de fusion réalisés ces dix dernières années prévoient cette mention spécifique.

La pandémie – dont les effets pour Tiffany sont catastrophiques et durables – constitue indéniablement une situation significativement défavorable (MAE). Cette clause suffit à empêcher la réalisation de l'opération.

Deuxième point, Tiffany n'a été ni administré, ni géré selon le cours normal des affaires. A cet égard, le paiement par Tiffany du dividende le plus élevé possible au moment où l'entreprise voyait ses liquidités fondre et subissait des pertes est très révélateur.

Aucune autre entreprise du secteur du luxe dans le monde n'a agi de la sorte durant cette crise. Les conclusions déposées ce jour contiennent de nombreux autres exemples de fautes de gestion qui démontrent une gestion court-termiste et contraire à l'intérêt de la société.

Troisième point, la lettre signée du Ministre de l'Europe et des Affaires étrangères en France rend impossible la réalisation de l'acquisition de Tiffany avant la date limite fixée dans le contrat.

Enfin, LVMH confirme avoir rempli toutes ses obligations au titre du contrat et démontre, preuve à l'appui, avoir fournir ses meilleurs efforts (Reasonable best efforts) pour obtenir toutes les autorisations réglementaires nécessaires.

Ainsi, huit des dix autorisations règlementaires requises ont déjà été obtenues et LVMH anticipe de recevoir l'approbation de la Commission européenne en octobre et celle des autorités de Taïwan bien avant la date limite.

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 25/10/2020

La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, au siège du parti à Nanterre, près de Paris, le 19 octobre 2020 ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )La présidente du RN, Marine Le Pen, a…

Publié le 24/10/2020

Les Français Teddy Thomas (g), Antoine Dupont (c) et Charles Ollivon se congratulent après un essai contre le pays de Galles, le 24 octobre 2020 au Stade de France ( Anne-Christine POUJOULAT…

Publié le 24/10/2020

La chancelière allemande Angela Merkel, le 21 octobre 2020 à Berlin ( Markus Schreiber / POOL/AFP )Le nombre des morts du Covid-19 a dépassé samedi le seuil symbolique de 10.000 en Allemagne,…

Publié le 24/10/2020

Donald Trump lors d'un meeting en Caroline du Nord le 24 octobre 2020 ( MANDEL NGAN / AFP )Donald Trump a fait preuve d'un enthousiasme à toute épreuve samedi dans l'espoir de refaire son retard…

Publié le 24/10/2020

Manifestation contre le projet de restructuration annoncé par General Electric, le 24 octobre 2020 à Belfort ( SEBASTIEN BOZON / AFP )Près d'un millier de manifestants se sont rassemblées…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2020

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2020 de Nanobiotix s’élève à 14 700 euros, contre 11 400 euros un an plus tôt. Le chiffre d’affaires sur une période de 9 mois terminée le 30…

Publié le 23/10/2020

Focus Home Interactive a annoncé que Jürgen Goeldner se retire de son mandat de Président du Directoire pour des raisons personnelles, à compter du 31 octobre 2020. Il deviendra Senior Advisor…

Publié le 23/10/2020

COFACELa société d'assurance-crédit publiera (après Bourse) ses résultats du troisième trimestre.EUROPCARLe spécialiste de la location de véhicules publiera (avant Bourse) ses résultats du…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne