5 399.45 PTS
-0.51 %
5 385.5
-0.77 %
SBF 120 PTS
4 304.48
-0.47 %
DAX PTS
13 125.64
-0.44 %
Dowjones PTS
24 585.43
+0.33 %
6 394.67
+0.17 %
Nikkei PTS
22 761.95
+0.02 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

TEVA : la Commission soupçonne des pratiques anticoncurrentielles sur le modafinil

| AOF | 92 | Aucun vote sur cette news
TEVA : la Commission soupçonne des pratiques anticoncurrentielles sur le modafinil
Credits  ShutterStock.com


Teva s'est vu notifier un avis préliminaire de la part de la Commission européenne selon lequel un accord conclu avec Cephalon enfreignait les règles de l'Union européenne en matière de pratiques anticoncurrentielles. Cette affaire remonte à 2008. A cette époque, Teva et Cephalon signent un accord mondial mettant fin à un litige autour de l'utilisation des brevets du modafinil.

Dans le cadre de cet accord, Teva s'engageait à ne pas vendre ses produits génériques à base de modafinil dans l'Espace économique européen jusqu'en octobre 2012. En échange, Cephalon procédait à un important transfert de valeur vers Teva, au moyen de plusieurs paiements en espèce et de divers autres accords.

Selon l'avis préliminaire de la Commission, la valeur transférée a constitué une forte incitation de type "pay-for-delay" pour Teva, cette dernière étant encouragée à ne pas entrer en concurrence avec le modafinil de Cephalon au niveau mondial, y compris au sein de l'Espace économique européen. La communication des griefs indique que le règlement amiable en matière de brevet entre Cephalon et Teva pourrait avoir porté gravement préjudice aux patients de l'UE et aux budgets des services de soins de santé. En effet, les entreprises peuvent avoir retardé l'entrée sur le marché d'un médicament générique moins cher, ce qui a conduit à des prix plus élevés pour le modafinil.

Ce comportement, s'il est confirmé, constituerait une infraction à l'article 101 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne (TFUE), qui interdit les pratiques commerciales restrictives.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Question de culture d'entreprise. L'offre ne répond pas aux intérêts de la société, ses métiers, ses employés, ses actionnaires et autres parties prenantes...

Publié le 13/12/2017

"Nous avons désormais les moyens financiers nécessaires à la poursuite de notre plan stratégique"...

Publié le 13/12/2017

Stef se situe à la 3e place des entreprises ayant le pourcentage d'actionnariat salarié le plus élevé...

Publié le 13/12/2017

Le Groupe maintient son objectif de génération de free cash-flows positifs et récurrents à la clôture de mars 2019...

Publié le 13/12/2017

A l'occasion du 30e anniversaire du premier film Predator, Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands intègre aussi du contenu exclusif...

CONTENUS SPONSORISÉS