En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 338.81 PTS
+0.43 %
5 329.00
+0.29 %
SBF 120 PTS
4 280.99
+0.26 %
DAX PTS
12 519.04
+0.06 %
Dowjones PTS
24 461.70
-0.80 %
7 217.49
+0.00 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

TECHNICOLOR : objectifs 2017 réaffirmés

| AOF | 244 | Aucun vote sur cette news
TECHNICOLOR : objectifs 2017 réaffirmés
Credits  ShutterStock.com


A l’occasion d’un point sur son activité du troisième trimestre 2017, Technicolor a confirmé ses objectifs 2017. Le spécialiste des technologies de l’image et du son vise un Ebitda ajusté compris entre 420 millions d’euros et 480 millions d’euros et un flux de trésorerie disponible du supérieur à 150 millions d’euros. Ce dernier s’entend hors impacts des accords transactionnels conclus dans le cadre de l’affaire des Tubes Cathodiques (environ 81 millions d’euros).

Comme prévu, l'évolution du chiffre d'affaires du segment Maison Connectée a été positive par rapport au premier semestre tout en restant en léger recul. L'activité du dernier trimestre a été pénalisée par les pertes d'abonnés vidéo en Amériques, les catastrophes naturelles qui ont touché les clients nord-américains et mexicains, ainsi que par la tension continue sur le prix des puces mémoires.

Au cours du troisième trimestre, le groupe a poursuivi ses actions de réduction de son exposition à l'augmentation du prix des puces mémoires. Ces actions passent par des négociations avec les clients du segment Maison Connectée, mais également par la revue du portefeuille clients, des initiatives de réduction des coûts et la rationalisation de l'implantation géographique. L'objectif est d'adapter le segment à un environnement qui devrait rester difficile.

Dans les Services de DVD, les volumes ont diminué de 9% par rapport au troisième trimestre 2016 en ligne avec le box-office estival assez décevant et la baisse des volumes dans les Jeux, mais intégrant une hausse des volumes de disques Blu-ray, qui ont renoué avec la croissance au cours de ce trimestre.

La division Services de Production a constaté une nouvelle hausse de son chiffre d'affaires en raison d'une demande soutenue de contenu premium sur les différents segments de marché. Les activités d'Animation et de Jeux ont affiché des taux de croissance record, tandis que les Effets Visuels pour les films ont connu un très bon niveau d'activité grâce à un carnet de commandes significatif. Les Effets Visuels pour la Publicité ont commencé à se redresser à la fin du troisième trimestre, tandis que les Services de Postproduction affichent une bonne performance au cours du trimestre.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

Des comptes gonflés par l'exceptionnel

Publié le 22/06/2018

Etapé clé franchie dans le programme Isoprod...

Publié le 22/06/2018

ArcelorMittal évolue autour de l'équilibre peu après l'ouverture alors que Moody's a relevé sa note crédit long terme à 'Baa3'...

Publié le 22/06/2018

EDF retombe de 1,1% à 11,7 euros en début de séances, la spéculation liée à une éventuelle scission de l'électricien s'essoufflant après les propos de...

Publié le 22/06/2018

Somfy annonce qu'il va sortir la société chinoise Dooya, qu'il contrôle à 70%, de son périmètre d’intégration globale pour la consolider selon la méthode de la mise en équivalence. Les…