En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-
5 388.00
-0.15 %
SBF 120 PTS
4 320.54
+0.00 %
DAX PTS
12 561.42
-
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
+0.00 %
1.173
+0.09 %

TECHNICOLOR : nette dégradation des comptes au premier semestre

| AOF | 208 | Aucun vote sur cette news
TECHNICOLOR : nette dégradation des comptes au premier semestre
Credits  ShutterStock.com


Technicolor a essuyé au premier semestre une perte nette de 106 millions d’euros contre une perte de 54 millions d’euros, un an plus tôt. L’Ebitda ajusté des activités poursuivies du spécialiste des technologies de l’image et du son a chuté de 59,8% à 107 millions d’euros. Il a été pénalisé par la mauvaise performance de la division Maison Connectée (décodeurs et modems). L’impact de la hausse du prix des mémoires sur les résultats de cette division avait conduit le groupe à lancer un profit warning fin juin.

La trésorerie du groupe s'élève à 183 millions d'euros à fin juin 2017, en baisse de 188 millions d'euros par rapport à fin décembre 2016, reflétant principalement les flux de trésorerie disponibles négatifs et le paiement du dividende pour 25 millions d'euros.

La dette financière nette nominale a atteint 916 millions d'euros à fin juin 2017, comparé aux 712 millions d'euros à fin décembre 2016 principalement en raison d'une position de trésorerie plus faible.

Du fait de la hausse du prix des mémoires qui affecte la rentabilité du segment Maison Connectée, Technicolor attend, comme annoncé le 29 juin dernier, un Ebitda ajusté compris entre 420 et 480 millions d'euros.

Le groupe a confirmé par ailleurs son objectif de flux de trésorerie disponible du groupe supérieur à 150 millions d'euros hors impact des accords transactionnels dans l'affaire des Tubes Cathodiques. Cet impact s'est élevé à 81 millions d'euros, intégralement payés au premier semestre 2017.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

Atos a dévoilé un chiffre d'affaires du deuxième trimestre de 3,06 milliards d'euros, en croissance organique de 1,5%. Sur l'ensemble du semestre, la SSII a enregistré une croissance organique de…

Publié le 23/07/2018

Grosse actualité autour d'Atos...

Publié le 23/07/2018

Atos a dévoilé hier soir son projet d'acquisition de Syntel pour 3,4 milliards de dollars, soit 41 dollars par action, entièrement payables en numéraire. Ce prix représente une prime d'environ…

Publié le 23/07/2018

Le salon de Farnborough a fermé ses portés mais Airbus continue à engranger des contrats...