En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 984.00 PTS
-0.45 %
5 990.50
-0.27 %
SBF 120 PTS
4 720.73
-0.35 %
DAX PTS
13 436.41
-0.59 %
Dow Jones PTS
29 186.27
+0. %
9 188.57
+0. %
1.108
-0.12 %

TARKETT lance un avertissement

| AOF | 186 | Aucun vote sur cette news
TARKETT lance un avertissement
Credits Kiev victor  ShutterStock.com


Tarkett anticipe désormais un EBITDA ajusté 2019 légèrement inférieur à celui de 2018, avec une marge en retrait par rapport à celle de l'année dernière contre respectivement un EBITDA ajusté légèrement en hausse et une marge globalement stable. Le spécialiste des revêtements de sol et des surfaces sportives avait réalisé l'année dernière un EBITDA ajusté 2018 de 249 millions d'euros et une marge de 8,8 %. Tarkett maintient en revanche son objectif d'atteindre un levier d'endettement d'environ 2,5 à fin décembre 2019.

Tarkett a mis en cause le déploiement du système ERP (SAP) dans la moquette commerciale en Amérique du Nord. La montée en puissance de la production suite à ce déploiement a en effet pris plus de temps que ce que Tarkett avait expérimenté dans le cadre de projets similaires.

Cela devrait affecter négativement le chiffre d'affaires de la région au quatrième trimestre. Par ailleurs, les ventes de Lexmark sont en diminution par rapport à l'année dernière comme annoncé précédemment. En Amérique du Nord, Tarkett anticipe par conséquent une baisse des ventes à taux de change et périmètre constants d'environ 25 % et une baisse significative de l'EBITDA ajusté sur le quatrième trimestre 2019.

Tarkett précise que la production de moquette commerciale en Amérique du Nord est maintenant revenue à la normale. Le groupe estime que les ventes vont progressivement s'améliorer au cours des prochains mois soutenues par le plan d'actions commercial déjà engagé dans cette région.

Les autres segments réalisent des performances en ligne avec les attentes du management. Enfin, le programme de réduction des coûts est déployé comme attendu et permettra d'atteindre l'objectif annuel d'économies de 30 millions d'euros en 2019.

source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2020

Dès aujourd'hui, Air France étend son offre Business aux clients de son réseau domestique, au départ de Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly et des...

Publié le 23/01/2020

Fortement pressenti pour prendre la succession de Thierry Bolloré au poste de directeur général de Renault, le manager italien est probablement en discussion avec la marque au losange, selon le…

Publié le 23/01/2020

Ford a averti que ses comptes du quatrième trimestre seraient obérés par une charge avant impôts de 2,2 milliards de dollars liée au régime retraite de ses salariés. Elle est liée à la baisse…

Publié le 23/01/2020

STMicroelectronics (+7,41% à 27,24 euros) affiche de loin la plus forte hausse de l’indice CAC 40, soutenu par des résultats et perspectives meilleurs que prévu. Au quatrième trimestre, le…

Publié le 23/01/2020

STMicroelectronics bondit de 5% à 26,6 euros à l'ouverture du marché parisien, les investisseurs saluant la solide publication du spécialiste des...