5 438.55 PTS
-
5 378.50
-
SBF 120 PTS
4 343.57
-
DAX PTS
12 572.39
+0.25 %
Dowjones PTS
24 448.69
-0.06 %
6 648.80
-0.28 %
Nikkei PTS
22 196.34
+0.49 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

STREAMWIDE : nette dégradation des comptes semestriels

| AOF | 124 | Aucun vote sur cette news
STREAMWIDE : nette dégradation des comptes semestriels
Credits  ShutterStock.com


StreamWide, le spécialiste des solutions de communication à valeur ajoutée de nouvelle génération, a présenté des comptes dégradés au premier semestre. Sa perte nette s’est élevée à 1,29 million d’euros contre une perte nette de 429 000 euros un an plus tôt. Le résultat opérationnel courant a suivi la même tendance, passant de -715 000 euros à -1,6 million d’euros. StreamWide a été victime de la baisse de ses revenus : -29% à 2,82 millions d’euros.

Les ventes significatives réalisées en Europe en 2016 n'avaient pas de caractère récurrent (matériel spécifique et licences) et aucune commande nouvelle significative, au cours du premier semestre 2017, n'a permis de les compenser. Par ailleurs, la croissance organique d'un opérateur américain, observée depuis quelques semestres, a cessé début 2017, suite à la perte de son principal client final.

StreamWide souligne que sa structure financière reste cependant solide au 30 juin 2017, avec des fonds propres de 13,1 millions d'euros et une trésorerie nette significative de +3,8 millions d'euros. Le groupe a entièrement remboursé l'emprunt bancaire contracté en 2012 auprès de HSBC et commencera à rembourser l'emprunt obligataire auprès du GIAC au quatrième trimestre 2017.

Les revenus attendus au second semestre 2017 ne devraient pas permettre d'afficher une croissance au titre de l'ensemble de l'exercice. Comme au premier semestre, le second sera pénalisé par un effet de base important, suite à la vente de licences réalisées en France au second semestre 2016 (1,6 million d'euros). L'activité historique du groupe risque donc d'être pénalisée en 2017, seuls les revenus de maintenances et de services conservant leur récurrence et leur niveau atteint au premier semestre.

L'exercice 2017 devrait être marqué par un net recul des revenus issus de l'activité historique, par une dégradation corrélative des résultats et par des efforts commerciaux centrés sur les nouveaux produits et les nouveaux marchés.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/04/2018

En 2017, le groupe Kerlink a réalisé un chiffre d'affaires de près de 25 ME, et affiche une croissance annuelle moyenne de plus de 62%...

Publié le 23/04/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 23/04/2018

Premier trimestre 2018...

Publié le 23/04/2018

PM Crypto d'Ekinops permet une mise en conformité RGPD simple et rapide...

Publié le 23/04/2018

Un ancien de chez Grant Thornton pour succéder à Laurent Gonthiez...