En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 965.52 PTS
+0.82 %
4 954.0
+0.91 %
SBF 120 PTS
3 960.27
+0.93 %
DAX PTS
11 231.58
+1.49 %
Dowjones PTS
24 605.59
+0.57 %
6 615.82
+1.36 %
1.140
+0.34 %

SPINEWAY abandonne son objectif de chiffre d'affaires 2018

| AOF | 115 | Aucun vote sur cette news
SPINEWAY abandonne son objectif de chiffre d'affaires 2018
Credits  ShutterStock.com


Spineway avertit ce matin qu'il n'atteindra pas son objectif de chiffre d'affaires de 10 millions d'euros cette année. "Spineway a enregistré une solide croissance de son activité l'an dernier portée par un fort démarrage des ventes aux Etats-Unis et un développement actif sur le reste du monde. Cette bonne impulsion de l'activité US ne s'est pas confirmée sur le début d'année 2018 et affiche des revenus en deçà des prévisions", explique la société spécialiste des implants et ancillaires chirurgicaux pour le traitement des pathologies de la colonne vertébrale (rachis).

Spineway a donc décidé de recentrer ses activités sur ses zones historiques et repositionner son offre en introduisant des technologies de rupture. Le groupe prévoit ainsi de renforcer ses activités en Asie grâce à son partenariat avec Tinavi Medical Technologies. Les équipes des deux groupes travaillent d'ores et déjà sur un projet de R&D qui leur permettra de commercialiser des implants et instruments Spineway parfaitement adaptés à la chirurgie robotisée. 

En complément de son accord de partenariat avec Tinavi, Spineway étudie actuellement plusieurs pistes d'optimisation de sa production d'instruments afin de consolider ses positions et déployer une offre plus compétitive à destination des pays émergents.

Ensuite, Spineway va réorganiser sa filiale aux Etats-Unis. Son directeur général a posé sa démission en accord avec les dirigeants du groupe. Spineway "a décidé d'adapter la structure de coûts au nouveau prévisionnel de ventes et une nouvelle organisation sera définie dans les prochaines semaines", précise le communiqué.
Enfin, Spineway étudie différentes opportunités de croissance externe dont des technologies lui permettraient une différenciation forte de son offre au plan mondial.

Afin d'accompagner ce nouveau plan stratégique et couvrir ses besoins opérationnels sur l'année 2018 suite à la baisse de chiffre d'affaires des Etats-Unis, Spineway est actuellement en recherche de financements afin de dédier ses ressources aux développements à plus forte valeur ajoutée.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2018

Le monde de l'aéronautique est en perpétuelle évolution...

Publié le 21/11/2018

Bernin, le 21 novembre 2018       INFORMATION RELATIVE AU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL SOCIAL       (Article L. 233-8 II du Code…

Publié le 21/11/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 21/11/2018

Par courrier reçu le 21 novembre 2018 par l'AMF, la société de droit canadien Canada Pension Plan Investment Board (CPPIB) a déclaré à l'Autorité...

Publié le 21/11/2018

A moins de 24 heures d'une réunion extraordinaire du conseil d'administration du constructeur japonais, certains membres refuseraient de se prononcer sur l'éviction de son Président...