En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 565.08 PTS
-0.20 %
5 511.50
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 403.52
-0.30 %
DAX PTS
12 291.67
-0.17 %
Dowjones PTS
26 597.05
-0.22 %
7 784.41
+0.00 %
1.115
-0.05 %

SOPRA STERIA va racheter SAB, un éditeur de logiciels de Core Banking

| AOF | 159 | Aucun vote sur cette news
SOPRA STERIA va racheter SAB, un éditeur de logiciels de Core Banking
Credits  ShutterStock.com


Sopra Steria, spécialiste de la transformation digitale, annonce son projet, via sa filiale Sopra Banking Software, d’acquérir SAB, un des principaux éditeurs de logiciels de Core Banking en France. Sopra Banking Software acquerrait, dans un premier temps, une participation majoritaire au capital et, au bout d’un an, le complément jusqu’à 100 %. Les deux fondateurs, Olivier Peccoux et Henri Assaf, resteraient engagés dans leurs rôles actuels pour accompagner les équipes dans la période de transition et au-delà.

Fondée en 1989, SAB compte plus de deux cents références, majoritairement des banques de détail. La société a généré en 2018 un chiffre d'affaires de 64,4 millions d'euros. La récurrence de ses revenus est élevée puisque les services de maintenance et les services opérés en mode ASP représentent, respectivement, 30 % et 12 % du chiffre d'affaires 2018. Plus des trois quarts de son activité sont réalisés en France où la réputation de SAB est particulièrement forte, notamment auprès des banques de taille intermédiaire alors que Sopra Banking Software opère avec des banques de taille plus importante.

L'acquisition de SAB renforcerait la position de Sopra Banking Software en France dans le domaine des logiciels de Core Banking tout en étendant ses capacités en Europe et en Afrique.

L'acquisition de SAB serait une avancée majeure dans la stratégie de Sopra Banking Software qui, sur l'Europe notamment, vise à se positionner sur les projets de transformation des banques sur un large spectre de tailles, en s'appuyant à la fois sur la solution logicielle et sur la capacité du groupe à prendre en charge l'implémentation et, progressivement, l'exploitation de systèmes dans leur ensemble.

source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/04/2019

Séance très difficile pour Interparfums qui plonge de 8,3% à 43,1 euros...

Publié le 25/04/2019

Adeunis a annoncé au marché, le 11 mars dernier, la signature d'un financement obligataire pour accompagner la croissance de l'activité de...

Publié le 25/04/2019

Le Bélier (-0,56% à 35,20 euros) a réalisé hier soir son point d’activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le spécialiste en fonderie aluminium pour l’industrie automobile a dévoilé un…

Publié le 25/04/2019

Des chiffres rassurants

Publié le 25/04/2019

Mauna Kea s'envole de 12,5% à 1,78 euro ce jeudi dans un volume très épais, représentant 2,5% du tour de table...