En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 852.64 PTS
-0.31 %
4 852.50
-0.25 %
SBF 120 PTS
3 874.82
-0.21 %
DAX PTS
11 107.59
-0.26 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.135
-0.12 %

Small & Midcaps européennes : des valorisations plus faibles, des perspectives attrayantes ?

| AOF | 171 | Aucun vote sur cette news
Small & Midcaps européennes : des valorisations plus faibles, des perspectives attrayantes ?
Credits  ShutterStock.com


Les investisseurs font preuve d’une plus forte aversion au risque depuis le début de l’année. Les opportunités demeurent pourtant nombreuses pour des valeurs de moyenne capitalisation, dont la croissance attendue des bénéfices reste attractive. Tel est le tableau peint par Charlie Anniss, Gérant Small & Midcaps Européennes à l’Union Bancaire Privée (UBP).

Les craintes d'une aggravation des tensions commerciales au niveau mondial ont poussé le sentiment de confiance des investisseurs à un plus bas niveau en Europe. Néanmoins, en l'absence de choc conjoncturel et de nouvelle dégradation des indicateurs macroéconomiques (les indices PMI et IFO se sont stabilisés et anticipent une expansion de l'activité), les investisseurs ont opéré, à partir de septembre, une rotation sectorielle vers les valeurs de type "value" (financières, minières, énergie, etc.) au détriment des valeurs de type "growth".

Cette rotation a permis aux grandes valeurs de rattraper leur retard relatif sur les Small & Midcaps (petites et moyennes capitalisations) européennes. Ces dernières avaient en effet surperformé par rapport aux grandes capitalisations du début de l'année jusqu'à la fin août. Ainsi, fin septembre, l'indice MSCI Europe affichait une hausse de 0,84% depuis début janvier, contre une progression similaire de 0,75% pour le MSCI Europe Small Cap. Le mois d'octobre a jusqu'ici confirmé cette rotation dans le marché.

L'aversion au risque des investisseurs demeure très élevée sur les marchés européens (sentiment plutôt "risk-off" que "risk-on"), alors que les inquiétudes liées aux négociations difficiles sur le Brexit et le bras de fer entre Rome et la Commission européenne sur le budget italien vont entretenir un climat d'incertitude au cours des prochaines semaines. " Pour autant, nous pensons que ce sentiment de défiance des investisseurs a sans doute été exagéré à court terme ", estime Charlie Anniss.

On peut ainsi espérer se retrouver dans un marché offrant des opportunités d'achat si les différents indicateurs de perception de la conjoncture ne laissent pas apparaître une nouvelle dégradation de la confiance en Europe.

Davantage exposées à la conjoncture européenne, les Small & Midcaps présentent, par conséquent, des perspectives intéressantes. Les fondamentaux de ces valeurs demeurent attrayants, avec une croissance attendue des bénéfices à 12 mois de plus de 10%.

" Dans un marché moins "cher" qu'en début d'année (le PER moyen à 12 mois des Small & Midcaps européennes évolue à moins de 14, contre 17 début 2018), les valeurs de moyenne capitalisation offrent donc de réelles opportunités d'investissement ", affirme Charlie Anniss.

Avant de poursuivre : " à condition de suivre un processus de sélection rigoureux, fondé sur une méthodologie ‘bottom-up', on pourra notamment se concentrer sur les Small & Midcaps françaises, irlandaises ou espagnoles. "

Les entreprises positionnées sur des marchés de niche, générant du "pricing power", ouvertes à l'international, et présentant des bilans solides, sont également à privilégier.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2019

Soitec bondit de 12% à 66,70 euros dans les premiers échanges de la Bourse de Paris dans le sillage de son point d’activité au titre de son troisième trimestre 2018-2019 (clos fin décembre).…

Publié le 22/01/2019

  Paris, le 22 janvier 2019   Free : 1 million d'abonnés Fibre !   Free franchit le cap du million d'abonnés Fibre et renforce sa place de 1er opérateur…

Publié le 22/01/2019

Sanofi a obtenu l'autorisation de commercialiser au Royaume-Uni son vaccin antgrippal trivalent (Split Virion, Inactivated) à haute dose, destiné aux personnes âgées de 65 ans et plus.source : AOF

Publié le 22/01/2019

En parallèle de sa publication trimestrielle, Soitec a annoncé le renforcement de sa collaboration avec Samsung Foundry afin de garantir l'approvisionnement en plaques de silicium sur isolant…

Publié le 22/01/2019

Bonduelle a engagé des discussions avec la société américaine Seneca Foods Corporation visant l'acquisition de son usine de Lebanon (Pennsylvanie, USA). « Cette usine, destinée au…