Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 742.25 PTS
-0.17 %
6 743.5
-0.1 %
SBF 120 PTS
5 172.71
-0.12 %
DAX PTS
14 529.39
+0.27 %
Dow Jones PTS
34 429.88
+0.1 %
11 994.26
-0.4 %
1.058
+0.4 %

Scandale Greensill : Credit Suisse scinde la gestion d'actifs de la gestion de fortune

| AOF | 785 | Aucun vote sur cette news
Scandale Greensill : Credit Suisse scinde la gestion d'actifs de la gestion de fortune
Credits  ShutterStock.com


Conséquence du scandale de la faillite de Greensill Capital, Credit Suisse a annoncé la scission de son activité de gestion d'actifs (CSAM), auparavant logée au sein de la division gestion de fortune à l'international. Elle sera dirigée par Ulrich Körner, qui deviendra également membre du conseil exécutif à partir du 1er avril. Il occupait dernièrement le poste de conseiller senior auprès du directeur générale d'UBS de 2019 à 2020. Auparavant, il a occupé le poste de directeur général d'UBS Asset Management de 2014 à 2019. Précédemment, il a occupé des postes de direction au Credit Suisse.

Ulrich Körner reportera directement au Directeur général de la banque, Thomas Gottstein.

L'actuel patron de la gestion d'actifs, Eric Varvel, travaillera aux côtés d'Ulrich Körner au cours des prochains mois pour faciliter la transition, et se concentrera ensuite sur ses autres fonctions de CEO de Credit Suisse Holdings (USA) et de président de la banque d'investissement.

Philipp Wehle continuera à diriger la division gestion de fortune à l'international.

Greensill Capital est groupe spécialisé dans l'affacturage inversé. La banque suisse a clôturé des fonds représentant 10 milliards de dollars, liés à des programmes de financement de la chaîne d'approvisionnement de Greensill Capital. Au 8 mars, 3,1 milliards de dollars avaient été repayés et nouvelles distributions sont attendues dans les prochains mois.

Dans son rapport annuel, la banque suisse précise qu'elle est l'objet d'enquêtes de la part de régulateurs, dont l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers, équivalent suisse de l'Autorité des marchés financiers. Cette dernière lui a imposé des exigences en fonds propres supplémentaires (pilier 2). Il s'agit d'exigences de fonds propres définies pour chaque banque, qui couvrent les risques sous-estimés ou non couverts par les exigences minimales. 

" En outre, certains investisseurs ont déjà menacé d'intenter un procès et, au fur et à mesure de l'évolution de cette affaire, Credit Suisse pourrait faire l'objet de litiges, de différends ou d'autres actions ", prévient Credit Suisse. Elle ajoute que le coût final de la résolution de ces questions pour le groupe pourrait être important au niveau de son résultat d'exploitation. 

source : AOF

 ■

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Bourse Direct vous souhaite la bienvenue
et vous offre vos frais de courtage*

Découvrir l'offre

Valable jusqu'au 03 janvier
*Voir conditions

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 02/12/2022

OL Groupe rappelle que la société Eagle Football Holdings LLC, contrôlée par John Textor, s'est engagée auprès de ses principaux actionnaires historiques (Pathé, IDG Capital et Holnest) à…

Publié le 02/12/2022

Par une décision en date du 1er décembre 2022, la High Court de Séoul a partiellement fait droit à l'appel de GTT contre l'ordonnance rectificative (corrective order) de la Korea Fair Trade…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/12/2022

Les marchés européens ont fini proches de l'équilibre et la place parisienne dans le rouge. Si les bons chiffres de l'emploi aux Etats-Unis sont une bonne nouvelle pour l'économie, ils ne le sont…

Publié le 02/12/2022

Annulation de l'amende administrative de 9,5 millions d'euros

Publié le 02/12/2022

CatanaLe spécialiste des navires de plaisance communiquera ses résultats annuels.QuadientLe groupe spécialisé dans les logiciels et les consignes de colis automatiques annoncera son chiffre…

Publié le 02/12/2022

Cabasse, société française d’audio haute-fidélité de luxe, a annoncé le large succès de son augmentation de capital à l’occasion de son introduction en Bourse sur le marché Euronext…

Publié le 02/12/2022

OL Groupe rappelle que la société Eagle Football Holdings LLC, contrôlée par M...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRES

Le PER, un allié pour votre retraite ?

Mardi 06 décembre
de 15h30 à 16h30


M'INSCRIRE GRATUITEMENT