5 439.31 PTS
+0.01 %
5 381.50
-0.01 %
SBF 120 PTS
4 338.92
-0.11 %
DAX PTS
12 615.95
+0.35 %
Dowjones PTS
24 448.69
-0.06 %
6 648.80
+0.00 %
Nikkei PTS
22 278.12
+0.86 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

REXEL se désengage de l'Asie du Sud-Est

| AOF | 125 | Aucun vote sur cette news
REXEL se désengage de l'Asie du Sud-Est
Credits  ShutterStock.com


Rexel, expert mondial de la distribution professionnelle multicanale de produits et services pour le monde de l'énergie, annonce aujourd'hui la cession de ses activités en Asie du Sud-Est à American Industrial Acquisition Corporation Group (AIAC), une société de capital investissement spécialisée dans le secteur industriel. Cette transaction, qui représente environ 17% de l'ensemble du plan de cession présenté en février 2017, devrait entraîner une perte avant impôt estimée à environ 60 millions d'euros.

L'opération inclut les sept pays d'Asie du Sud-Est dans lesquels Rexel était jusqu'alors présent : la Thaïlande, l'Indonésie, Singapour, le Vietnam, les Philippines, Macao et la Malaisie.

Cette décision s'inscrit pleinement dans le plan stratégique à moyen terme de Rexel présenté le 13 février 2017, dans lequel le groupe a fait de la gestion active de son portefeuille une priorité afin de se concentrer sur les géographies et activités les plus attractives. La cession de l'ensemble de ses activités en Asie du Sud-Est permettra à Rexel de recentrer ses efforts managériaux sur ses principales zones géographiques et d'améliorer la rentabilité du groupe.

Sur la base des comptes consolidés 2016, le plan de cession annoncé le 13 février 2017, une fois entièrement réalisé, devrait entrainer une réduction du chiffre d'affaires consolidé de Rexel d'environ 800 millions d'euros, une contribution positive d'environ 25 points de base à la marge d'Ebita ajusté consolidé du groupe et une légère amélioration du ratio d'endettement.

En 2016, la contribution aux ventes consolidées de Rexel des sept pays d'Asie du Sud-Est, dans leur ensemble, s’élevait à 136 millions d'euros (et 108 millions d'euros estimés pour l'exercice 2017, en baisse de 21% en données comparables et à nombre de jours constant). Leur contribution à l'Ebita ajusté consolidé de Rexel en 2016 est positive à hauteur d'environ 1 million d'euros (en 2017, ces pays devraient afficher une perte estimée à 3 millions d'euros). Enfin, l'impact sur le ratio d'endettement est limité.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/04/2018

Les marchés européens évoluent sans tendance claire à la mi-séance, dans un contexte marqué par la relative détente sur le marché obligataire et le grand nombre de publications trimestrielles.…

Publié le 24/04/2018

Les valeurs pétrolières soutiennent notamment la tendance

Publié le 24/04/2018

Vincent Bolloré serait en garde à vue ! Selon les informations du 'Monde', le milliardaire breton a été placé en garde à vue dans le cadre d'une...

Publié le 24/04/2018

PSA (-1,44% à 20,49 euros) accuse l’un des plus fort repli du CAC 40, dans le sillage d’une publication du premier trimestre pourtant globalement en ligne avec les attentes des analystes. Les…