Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 065.39 PTS
+2.91 %
7 066.0
+2.98 %
SBF 120 PTS
5 479.61
+2.7 %
DAX PTS
15 813.94
+2.82 %
Dow Jones PTS
35 744.09
+1.47 %
16 316.18
+2.97 %
1.124
-0.35 %

Raphaël Thuin : Directeur Capital Markets Strategies chez Tikehau Capital " Le fonds est positionné sur un créneau assez inhabituel dans l'obligataire vert "

| AOF | 215 | Aucun vote sur cette news
Raphaël Thuin : Directeur Capital Markets Strategies chez Tikehau Capital " Le fonds est positionné sur un créneau assez inhabituel dans l'obligataire vert "
Credits  ShutterStock.com


Tikehau Capital a lancé cet été le fonds Tikehau Impact Credit. Alors que la COP26 débutera dimanche, Raphaël Thuin, Directeur Capital Markets Strategies chez Tikehau Capital, revient sur cette initiative pionnière dans le high yield.



En quoi, la classe d'actifs high yield rend difficile la création d'un fonds à impact ?

La stratégie à impact est une création relativement récente. Pour certaines classes d'actifs, comme le private equity, les gérants détiennent une participation importante et sont présents au sein des organes dirigeants, comme le Conseil d'administration. Ils sont donc en position de peser sur les décisions. Lorsque vous détenez quelques millions d'euros d'obligations high Yield sur une émission de plusieurs centaines de millions, vous ne disposez pas d'assez de levier pour avoir une influence sur l'émetteur.

L'atout de Tikehau Capital est de participer depuis longtemps au financement des PME, en particulier européennes et françaises. Nous avons pu ainsi établir une relation privilégiée avec ces sociétés et pouvons influer sur leurs décisions en dialoguant avec elles.

Notre implication dans l'ESG remonte en outre à plusieurs années : nos analystes financiers font ainsi de l'analyse extra-financière depuis 2017. Capital Markets Strategies, l'activité de gestion cotée de Tikehau Capital, a ainsi pu lancer plusieurs fonds dédiés à la transition climatique, dont le fonds T2. Nous avons prolongé cette expérience en juillet dernier en créant Tikehau Impact Credit, un fonds high yield à impact.

Comment est organisé ce fonds ?

Le fonds comprend trois catégories d'investissements et/ou d'émetteurs. La première est constituée de pure player, comme les fabricants d'éoliennes et de panneaux solaires. Mais l'essentiel de nos investissements, environ 80%, concerne les deux autres catégories. Tikehau Impact Credit déploie une stratégie de momentum, pas de Best-in-class. La deuxième catégorie est consacrée aux émetteurs qui ont déjà manifesté un appétit pour mieux faire en signant un grand accord international sur le climat. Nous connaissons depuis longtemps ces entreprises et nous pouvons leur fournir une grille de lecture pour les aider dans leur transition vers un développement plus durable.

La dernière catégorie s'intéresse aux sociétés disposant d'un potentiel de réduction significative des émissions de CO2. Nous disposons également d'une bonne connaissance de leur modèle de développement et pouvons leur fournir un chemin de croissance durable. Nous pensons pouvoir les aider dans leur démarche afin de mettre en place un cercle vertueux.

Ce fonds à impact vous oriente vers des thématiques à la mode, avec des valorisations élevées et volatiles sur le marché actions. Qu'en est il sur le marché high Yield et où votre fonds va aller chercher sa performance financière ?

Les obligations vertes affichent un " greenium " par rapport aux obligations classiques affichant les mêmes caractéristiques. Ce qui signifie que leur rendement est inférieur de 5 à 10 points de base. Cette différence s'explique par un effet de rareté ; la demande étant bien plus importante que l'offre. Mais il est possible de voir une raison positive à l'existence de ce " greenium " : l'important potentiel de surperformance des émetteurs sensibles à la transition énergétique. Par le passé, les sociétés qui n'étaient pas attentives à cette problématique, dont celles appartenant aux secteurs de l'énergie et du secteur aérien, ont enregistré de mauvaises performances. Mais pour les deuxième et troisième poches du fonds, soit 80% de son exposition, la question du " greenium " ne se pose pas. Elles devraient bénéficier de la future performance permise par l'ESG.

Notre objectif est double : il s'agit de conjuguer ambitions extra-financières et performance financière. Pour se faire, le fonds est positionné sur un créneau assez inhabituel dans l'obligataire vert. Sur ce segment, le rendement des titres des grandes entreprises est très faible, voire nul. Nous nous sommes donc positionnés sur le High Yield, qui nous permet d'obtenir un rendement embarqué. Vient s'y ajouter l'alpha, dont le pôle Capital Markets Strategies de Tikehau Capital a montré sa capacité à générer ces dernières années. Le fonds affiche actuellement un rendement légèrement supérieur à 4% pour une duration d'environ 3 ans.

Comment vous mesurez l'impact et limitez le risque de greenwashing ?

Les règles du jeu ne sont pas toujours claires car il n'existe pas de cadre formalisé. Dans ce contexte, nous nous sommes imposés des contraintes de reporting très exigeantes. A tout moment, notre fonds doit ainsi afficher une intensité carbone inférieure de 30% à celle de l'indice High Yield ESG. Il doit également montrer une dynamique de décarbonisation, qui a été fixée à 5% l'an. Son portefeuille doit de plus comporter au minimum 25% d'émetteurs et de secteurs définis comme prioritaires par la taxonomie européenne : transport, agriculture... Leur transformation est primordiale pour atteindre les objectifs de l'Accord de Paris sur le climat. Nous avons enfin fait appel à un auditeur extérieur pour vérifier que notre stratégie d'impact est conforme à la promesse faite à nos clients.

Propos recueillis par Christophe Jégu.

source : AOF

 ■

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 06/12/2021

Spécialiste des services de paiement en ligne, en rachetant la participation de BlackFin Capital Partners...

Publié le 06/12/2021

Les fonds FPCI Capital Immo et FPCI Food Invest d'Inter Invest Capital ont obtenu le label "Relance". Ce label, lancé en octobre 2020 par la Direction Générale du Trésor, vient reconnaître les…

Publié le 06/12/2021

Tikehau Ace Capital, société d'investissement en capital-investissement spécialisée dans l'industrie et l'innovation, ainsi qu'Amundi Private Equity Funds et un pool d'investisseurs du groupe…

Publié le 06/12/2021

Au cours de la période d’acceptation, qui a pris fin le 3 décembre dernier, plus de 33 millions d'actions GrandVision ont été apportées à EssilorLuxottica dans le cadre de l’offre publique…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2021

Orange emprunte sur le marché obligataire 1 milliard d'euros à 12 ans avec un coupon de 0,625%...

Publié le 07/12/2021

GAUSSIN, pionnier du transport de marchandises et de personnes propre et intelligent, GAM QATAR et GWC (GWCS...

Publié le 07/12/2021

Atos a annoncé aujourd'hui un accord pour acquérir Cloudreach, une société de services multi-cloud spécialisée dans la migration et le développement...

Publié le 07/12/2021

L'entreprise, s'est jusqu'à présent principalement concentrée sur le développement de ses solutions logicielles N'Gage et Loamics...

Publié le 07/12/2021

Les marchés internationaux de IDSUD Energies, signés et budgétés sur l'exercice 2021, sont reportés, parfois significativement, par les donneurs...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne