5 501.88 PTS
-
5 514.00
-0.15 %
SBF 120 PTS
4 405.23
-
DAX PTS
13 010.55
-0.74 %
Dowjones PTS
25 090.48
-0.34 %
7 255.76
-0.33 %
Nikkei PTS
22 768.63
-0.36 %

PEUGEOT risque gros dans le Dieselgate malgré un démenti

| AOF | 346 | Aucun vote sur cette news
PEUGEOT risque gros dans le Dieselgate malgré un démenti
Credits Vucicevic milos  ShutterStock.com


Plus forte baisse du CAC 40, Peugeot baisse de 4,54% à 17,76 euros alors que le constructeur pourrait écoper - selon une information du Monde - d'une amende de 5 milliards d'euros (soit 10% du chiffre d'affaires) dans le scandale des moteurs truqués. Le journal a eu accès au procès-verbal d’infraction de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) qui démontre une "stratégie globale visant à fabriquer des moteurs frauduleux, puis à les commercialiser". La marque au lion a toutefois démenti cette information.

Peugeot s'ajoute à la liste - Volkswagen, Fiat-Chrysler, Renault - des constructeurs soupçonnés d'avoir manipulé leurs moteurs diesel dans le but de limiter les émissions d'oxyde d'azote (NOx), un gaz très toxique, lors des tests d'homologation. A cet instant, seul Volkswagen a écopé d'une sanction. Le constructeur allemand a payé 22 milliards de dollars aux États-Unis mais reste sous le coup d'autres sanctions à l’international.

La fraude concernerait pas moins "d'1 914 965 véhicules diesel de génération Euro 5 dont le moteur fonctionne selon les stratégies frauduleuses" soit un chiffre d'affaires minimal "d'au moins 33,86 milliards d'euros" selon le procès verbal repris par Le Monde. A titre de comparaison le nombre de véhicules Volkswagen - par qui le scandale a débuté - concernés est estimé à plus de 11 millions d'unités.

Face à ces affirmations, le groupe Peugeot - Citroën a publié un démenti précisant "qu'il n'a pas été contacté par la justice" et regrettant "la transmission d'informations à des tiers sans qu'il ait eu de son côté accès au dossier transmis par la DGCCRF au parquet, ce qui lui interdit jusqu'à présent de faire valoir ses arguments".

Une mauvaise nouvelle n'arrivant jamais seule, Peugeot est également pénalisé par l'abaissement d'opinion d'Exane BNP-Paribas. Le courtier est passé de Neutre à Sousperformance sur le titre soulignant des pressions sur les prix de plus en plus importantes, une intensification de la concurrence et le niveau de valorisation atteint par la valeur. L'objectif de cours est quant à lui fixé à 16,50 euros.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/06/2018

Le contrat de Délégation de service public prévoit dans cette situation le paiement des pertes supportées par le concessionnaire soit 150 ME à fin 2017...

Publié le 15/06/2018

De nouveaux administrateurs...

Publié le 15/06/2018

Retour d'assemblée générale ABC arbitrage...

Publié le 15/06/2018

Le géants des concessions et du BTP aurait d'ores et déjà contacté des investisseurs en vue de la privatisation d'ADP, selon des sources citées par l'agence 'Reuters'.

Publié le 15/06/2018

Le prix d'émission des actions nouvelles a été fixé à 108,58 euros...