En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
-0.82 %
1.102
+0. %

PARTOUCHE : après le non-lieu, le contrôle fiscal confirme le respect de la réglementation

| AOF | 158 | Aucun vote sur cette news
PARTOUCHE : après le non-lieu, le contrôle fiscal confirme le respect de la réglementation
Credits Nattee chalermtiragool  ShutterStock.com


Le Groupe Partouche a ce matin la satisfaction d'annoncer que le contrôle fiscal opéré sur le Casino 3.14 de Cannes s'est conclu sans aucun redressement relatif aux recettes du Omaha Poker. En effet, concomitamment à l'enquête engagée par le Service Central des Courses et Jeux, la Direction générale des finances publiques diligentait un contrôle, a indiqué le groupe dans un communiqué. A cette occasion, la pratique des jeux de cercle et le respect par le casino et son personnel du droit de prélèvement au bénéfice de l'Etat aux tables de poker ont été examinés avec attention.

Le contrôle a volontairement été étendu à la période couverte par l'enquête, jusqu'en mars 2018.

Comme Groupe Partouche l'annonçait dès le 13 mars 2018, le Casino 3.14 et son personnel étaient en parfaite conformité avec la réglementation des jeux et les obligations fiscales.

La publication ordonnée par le Juge d'Instruction, le 26 juin 2019, avait déjà constaté l'absence de détournement de fonds et que l'organisation des parties de poker au sein du Casino 3.14 avaient " objectivement généré un produit brut des jeux considérable (…) au bénéfice (…) de L'Etat ".

"Il est une nouvelle fois confirmé que cette " affaire " ne reposait sur aucun fondement sérieux, mais qu'elle a malheureusement permis à certains services de l'Etat de communiquer de façon inappropriée contre l'intérêt des parties civiles, Groupe Partouche SA et le Casino 3.14", a estimé l'exploitant de casinos.

"A cet effet, des moyens démesurés ont été employés pour chercher à caractériser des délits dont la simple évocation - la tenue de maison de jeux illicites dans un casino - prêterait à sourire si les conséquences de l'enquête n'avaient pas été aussi négatives pour Groupe Partouche SA et le Casino 3.14.

La communication outrancière, les moyens employés et les doutes créés à tort ont impacté la confiance des investisseurs et du marché. Cette perte de confiance s'est immédiatement traduite par une perte de valeur boursière, que le groupe depuis lors reconquiert chaque jour, par la qualité et le sérieux du travail de ses équipes", a conclu le groupe familial.

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Au 1er février 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 3,3% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2020...

Publié le 24/01/2020

METabolic EXplorer a fait le point vendredi soir sur le litige lié à l'abandon de son projet en Malaisie en 2014. Ainsi, la Cour d'Appel de Douai a rendu le 23 janvier 2020 un arrêt aux termes…

Publié le 24/01/2020

Le titre Alstom gagnait finalement 1,4% en clôture ce vendredi à 47,12 euros, Bloomberg ayant indiqué que Bombardier aurait eu des discussions...

Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Coyote System visant les actions de la société Traqueur non détenues par lui, au prix...