En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 411.46 PTS
-0.10 %
5 408.50
-0.16 %
SBF 120 PTS
4 329.05
-0.14 %
DAX PTS
12 686.54
+0.00 %
Dowjones PTS
25 064.50
-0.53 %
7 352.36
+0.00 %
1.165
+0.03 %

ORACLE : les prévisions d'activité pour le cloud déçoivent

| AOF | 158 | Aucun vote sur cette news
ORACLE : les prévisions d'activité pour le cloud déçoivent
Credits Sean pavone  ShutterStock.com


L'éditeur américain de logiciels professionnels Oracle a présenté une activité cloud (informatique à distance et par abonnement) et des perspectives décevantes. Au deuxième trimestre, clos fin novembre, de son exercice fiscal 2016/2017, son bénéfice net a augmenté de 10% à 2,23 milliards de dollars, soit 52 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 70 cents, soit 2 cents de mieux que le consensus FactSet.

Les revenus d'Oracle ont augmenté de 6% à 9,62 milliards de dollars alors que le marché visait 9,57 milliards de dollars. Ils ont progressé de 5% à taux de change constants.

Oracle a précisé que les revenus générés par ses activités dans le cloud ont augmenté de 44% à 1,52 milliard de dollars alors que Wall Street anticipait 1,56 milliard de dollars. La progression est 43% à taux de change constants.

Les ventes de nouvelles licences de logiciels sont, elles, stables à 1,35 milliard de dollars. Elles ont reculé de 2% à change constants.

Pour le trimestre en cours, Oracle vise un bénéfice par action hors éléments exceptionnels compris entre 68 et 70 cents et le chiffre d'affaires est anticipé en progression de 2% à 4% à taux de change constants. Le marché cible un bénéfice par action de 72 cents et une augmentation de l'activité totale de 4,3%.

L'ensemble des revenus cloud (SaaS, PaaS et IaaS) devrait pour sa part augmenter de 21% à 25% à taux de change constants. Or, le marché prévoyait une progression proche de 30%.

Enfin, le conseil d'administration d'Oracle a autorisé un programme de rachat d'actions de 12 milliards de dollars. Une annonce qui n'a pas empêché un recul de l'action hier soir lors des transactions d'après Bourse.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

Le titre a buté contre sa moyenne mobile à 50 jours et la borne haute de Bollinger sur un graphique journalier. Le RSI ne parvient pas à dépasser les 50. Retour de la pression vendeuse attendue.…

Publié le 20/07/2018

Covivio (Foncière des régions) gagne 0,23% à 88,30 euros au lendemain de ses résultats du premier semestre. Sur cette période, l’EPRA Earnings a progressé de 5% à 192 millions d’euros,…

Publié le 20/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/07/2018

Dans des volumes étoffés, Ateme s'effondre de 10,5% à 15 euros...

Publié le 20/07/2018

Gecina a relevé son objectif de résultat récurrent net par action pour 2018, à +8% contre +3% à +6% attendu jusqu’alors. La foncière peut se le permettre en raison des tendances favorables…