En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

ONXEO : échec d'une étude de phase 3 sur Livatag

| AOF | 341 | Aucun vote sur cette news
ONXEO : échec d'une étude de phase 3 sur Livatag
Credits  ShutterStock.com


Onxeo, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de médicaments innovants pour le traitement de maladies orphelines, en particulier en oncologie, annonce l'échec de l'étude de phase III ReLive de Livatag (Doxorubicine Transdrug) réalisée chez des patients adultes souffrant d'un carcinome hépatocellulaire (CHC) inopérable, après intolérance ou échec du traitement systémique par sorafenib, comparé au meilleur traitement standard disponible.

"Le critère d'évaluation principal de l'étude, l'amélioration de la survie par rapport au groupe de contrôle, n'a pas été atteint", indique la société.

La raison principale réside dans un effet sur la survie plus fort que prévu dans le groupe de contrôle. En effet, l'étude n'était pas comparée à un placebo, et les patients du groupe de contrôle pouvaient recevoir d'autres agents anticancéreux (y compris oxaliplatin, gemcitabine ou des inhibiteurs de tyrosine kinase), ce qui peut expliquer l'effet élevé dans le bras de contrôle. Livatag administré en monothérapie a montré une efficacité similaire à celle observée pour le groupe de contrôle composé de traitements actifs. Aucune différence d'efficacité n'a été constatée entre les deux bras (Livatag 20mg/m² et 30mg/m²).

Le profil global de sécurité et de tolérance de Livatag dans l'étude ReLive était favorable, avec un profil de toxicité totalement contrôlable dans les deux groupes de Livatag (20mg/m² et 30mg/m²), y compris chez les patients traités le plus longtemps, pendant plus d'un an. La tolérance globale était comparable à celle observée dans le groupe de contrôle.



source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.