5 493.12 PTS
-0.38 %
5 505.0
-0.15 %
SBF 120 PTS
4 400.68
-0.12 %
DAX PTS
13 196.98
-0.37 %
Dowjones PTS
25 943.43
+0.58 %
6 763.90
+0.40 %
Nikkei PTS
23 868.34
-0.35 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

OENEO prend des participations dans deux sociétés innovantes

| AOF | 146 | Aucun vote sur cette news
OENEO prend des participations dans deux sociétés innovantes
Credits  ShutterStock.com


Oeneo a réalisé deux prises de participation dans le cadre de sa stratégie de développement qui vise à proposer une offre complète et innovante sur l'ensemble de la chaine de valeur vitivinicole. Le groupe est ainsi devenu majoritaire à hauteur de 52%, par le biais de sa filiale Seguin Moreau, dans Galileo, société spécialisée dans la conception et la fabrication de cuves en béton, et est entré au capital de la start-up Naïo Technologies, spécialiste de robotique agricole dans le cadre d'un partenariat.

Galileo est une société française innovante spécialisée dans la conception de cuves sphériques en béton, destinées à une industrie viticole durable. Cette société a été incubée au sein de la cellule Recherche & Développement de Seguin Moreau, filiale du Groupe Oeneo. Seguin Moreau acquiert 52% et dispose d'une option d'achat du solde du capital à partir de 2021.

Le béton, reconnu pour ses propriétés d'inertie thermique et de neutralité, est utilisé dans le domaine de la vinification et de l'élevage du vin. L'offre de Galileo se distingue par sa composition unique en béton allégé, sa forme parfaitement sphérique qui maximise l'inertie thermique, et sa possibilité d'équipement de thermorégulation intégrée dans la structure béton.

Avec cette opération, la Division Elevage complète son offre de futs et de grands contenants et s'ouvre de nouveaux marchés connexes à ses activités historiques.

Créée en 2011, Naïo Technologies est un fabricant de robots agricoles destinés au maraîchage et utilisés pour désherber, biner et assister la récolte. Ces équipements utilisent des technologies permettant de limiter l'impact environnemental et de gagner en productivité.

La société développe actuellement un robot viticole sous le nom de TED qui sera testé dans les mois qui viennent par des vignerons déjà séduits. Ce robot a été récompensé d'un prix à l'innovation (catégorie viticulture) au VITeff, Salon international des techniques et des vins effervescents 2017.

Oeneo et Naïo Technologies vont s'engager dans un partenariat pour accompagner la phase de développement et de commercialisation. Le Groupe, agissant en tant que partenaire investisseur, mettra à la disposition de la start-up l'ensemble de ses connaissances dans le monde de la vigne ainsi que ses réseaux internationaux.

Ce partenariat s'accompagne d'une prise de participation minoritaire (1,5%) et de l'entrée au Conseil de Surveillance de Naïo Technologies de Nicolas Hériard Dubreuil, Directeur Général Oeneo.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2018

Signaux positifs

Publié le 17/01/2018

M6 a annoncé plusieurs nominations dans le cadre de la réorganisation de ses différentes chaînes gratuites et payantes. Dans le cadre de la poursuite du développement éditorial des chaines…

Publié le 17/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 17/01/2018

Comme attendu, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé l'abandon du projet controversé de construction d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes, en Loire-Atlantique. Le chef du gouvernement…

Publié le 17/01/2018

L'analyste vise 240 euros...

CONTENUS SPONSORISÉS