5 370.57 PTS
+0.17 %
5 366.00
+0.09 %
SBF 120 PTS
4 286.80
+0.09 %
DAX PTS
13 011.24
+0.12 %
Dowjones PTS
22 997.44
+0.18 %
6 122.61
+0.00 %
Nikkei PTS
21 363.05
+0.13 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

NOKIA : le plan social en France est suspendu jusqu'au 2 octobre

| AOF | 69 | Aucun vote sur cette news
NOKIA : le plan social en France est suspendu jusqu'au 2 octobre
Credits  ShutterStock.com


La Direction de Nokia France, reçue aujourd'hui par Benjamin Griveaux, le Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Economie et des Finances, a exposé son projet d'adaptation de son organisation en France, tout en réaffirmant sa volonté de tenir les engagements pris au moment du rachat d'Alcatel-Lucent. Ces engagements portent sur des niveaux d'emplois en France et l'assurance donnée que la France restera une place d'excellence dans le dispositif d'innovation du groupe.

Dans le respect des engagements pris, l'équipementier télécoms déploie un programme de recrutement de 500 ingénieurs de R&D qui doit être finalisé d'ici fin 2018. Afin de remplir cet objectif dans les délais souhaités, Nokia a mis en place un programme d'accélération de ces recrutements. A ce jour, plus de 190 ingénieurs ont déjà été recrutés sur les sites de Lannion et de Paris-Saclay pour rejoindre les équipes de R&D et de Nokia Bell Labs.

Dans le cadre des projets discutés avec le gouvernement au moment du rachat d'Alcatel-Lucent, Nokia doit, parallèlement, adapter son organisation pour renforcer la position de Nokia en France sur les activités de recherche et développement dans les technologies d'avenir et le support aux clients locaux.

Ce projet de transformation pourrait entraîner une réduction de 597 postes dans l'ensemble des fonctions centrales et support pour l'activité réseaux. Sa mise en oeuvre se ferait progressivement en 2018 et 2019. Les fonctions de recherche et développement ne sont pas concernées par le projet et continueront à se renforcer.

D'un commun accord entre toutes les parties, la décision a été prise ce matin de suspendre la procédure de consultation de ce projet jusqu'à la prochaine réunion prévu le 2 octobre entre le gouvernement, la direction de Nokia et les instances représentatives. La mise en place de ce projet est essentielle pour assurer la compétitivité de l'entreprise, il est donc important de se donner le temps de bien l'expliquer. 

Nokia entend limiter l'impact social de ce projet de transformation en privilégiant, au maximum, le volontariat. Le groupe souhaite pouvoir travailler avec les instances représentatives du personnel dans un esprit de dialogue et de respect mutuel.

Ce projet n'inclut pas les deux filiales de Nokia que sont Radio Frequency Systems (RFS) et Alcatel Submarine Networks (ASN).

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2017

Pas de changement à la Bourse de Paris, le calme plat continue de régner avec une quasi absence d'écart pour le CAC40 à nouveau ce matin,...

Publié le 18/10/2017

Les ventes du troisième trimestre déçoivent

Publié le 18/10/2017

Le léger trou d'air rencontré par GL Events au troisième trimestre provoque de lourds dégagement sur le titre à l'ouverture...

Publié le 18/10/2017

L'analyste n'est plus positif...

Publié le 18/10/2017

La banque publique, 10,8% du capital, soutiendra le projet...

CONTENUS SPONSORISÉS