En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 042.38 PTS
-
5 031.50
-
SBF 120 PTS
3 991.84
-
DAX PTS
12 993.71
-
Dow Jones PTS
27 896.72
-0.29 %
11 178.37
+0. %
1.182
+0.02 %

Newton IM s'attend à une réduction du risque de crédit en Europe après l'accord

| AOF | 142 | 4 par 1 internautes
Newton IM s'attend à une réduction du risque de crédit en Europe après l'accord
Credits  ShutterStock.com


Le fonds de relance européen adopté hier soir est extrêmement important pour l'intégration de l'UE, de ses marchés obligataires et de l'euro, commente Paul Brain, responsable de la gestion obligataire chez Newton IM (BNY Mellon Investment Management). Une grande partie de l'opération sera financée par des obligations émises par l'UE et financées conjointement par les pays membres. Pour la première fois, le passif est réparti sur l'ensemble de l'UE.

Il n'est pas étonnant que les quatre États membres, qui ont fait preuve d'une grande frugalité, aient eu du mal à mener à bien les négociations, car une grande partie des 750 milliards d'euros (390 milliards d'euros) sera émise sous forme de subventions et pourrait ne pas être remboursée, souligne le responsable.

Pour lui, les écarts entre les pays de la périphérie et les pays du centre risquent de se réduire avec le temps pour deux raisons. Premièrement, si tous les pays garantissent la nouvelle dette, le risque de crédit entre les souverains est réduit.

Deuxièmement, si les 750 milliards d'euros sont utilisés à bon escient et entraînent une croissance économique, le risque de solvabilité est réduit dans toute l'UE.

Par ailleurs, les rendements obligataires des principaux pays pourraient augmenter, modestement, car ils ont maintenant plus de dettes à leur actif. Mais là encore, si les perspectives économiques de l'UE s'améliorent (et que les recettes fiscales augmentent), ils seront plus à même d'honorer la dette.

L'alliance entre Merkel et Macron avant la réunion signifiait qu'un accord était probable et que le montant des subventions (vs les prêts) était la préoccupation principale, ajoute Paul Brain.

A l'origine, il était question de 500 milliards d'euros, mais ce chiffre a été édulcoré et des concessions ont été faites aux 4 frugaux, ce qui n'en reste pas moins une contribution positive très importante pour l'Europe, salue le responsable.

Les marchés avaient déjà commencé à fixer le prix du résultat, comme le montre le spread italien.

Newton IM s'attend à ce que ce spread se poursuive et même à ce qu'il passe par les creux précédents d'environ 90 points de base. La combinaison du Fonds de relance et des importants programmes d'achat d'obligations de la BCE devrait réduire le risque de crédit dans l'UE pour les souverains et les corporates.



source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/08/2020

Saint-Gobain a procédé en date du 13 août 2020 à l’annulation de 6,1 millions d’actions auto-détenues achetées sur le marché. Cette annulation permet de compenser la création, le même…

Publié le 13/08/2020

OncoDNA devient le premier actionnaire d’IntegraGen, détenant 29,99% des actions existantes, à la suite de rachats de titres sur le marché Euronext Growth. Ces acquisitions d’actions…

Publié le 13/08/2020

Au titre du premier trimestre de l’exercice 2020-2021 (du 1er avril au 30 juin 2020), Innelec a enregistré une chiffre d’affaires de 18,94 millions d’euros, en progression de 27,8% par rapport…

Publié le 13/08/2020

(Zonebourse.com) Toujours ancrée dans une tendance de fond baissière, la valeur AXA ne devrait pas connaitre de reprise dans les séances à venir. La valeur se heurte…

Publié le 13/08/2020

Airbus évolue dans les profondeurs du CAC 40 en fin de matinée, avec un recul de 1,48% à 73,81 euros. Les Etats-Unis ont décidé mercredi de maintenir les tarifs douaniers imposés aux avions…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne