En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 408.60 PTS
+0.54 %
5 410.5
+0.62 %
SBF 120 PTS
4 340.39
+0.51 %
DAX PTS
12 384.49
+0.43 %
Dowjones PTS
25 862.61
+0.40 %
7 405.84
+0.47 %
1.157
+0.70 %

MEDIAN TECHNOLOGIES annonce les résultats d’une étude sur une méthode de deep learning

| AOF | 153 | Aucun vote sur cette news
MEDIAN TECHNOLOGIES annonce les résultats d’une étude sur une méthode de deep learning
Credits Nattee chalermtiragool  ShutterStock.com


Median Technologies annonce aujourd'hui les résultats d'une étude concernant une méthode de deep learning permettant une meilleure segmentation de la prostate. De nouveaux outils de décision thérapeutique mettant en œuvre des segmentations plus précises vont contribuer à faire progresser la médecine de précision. Les résultats de cette étude seront présentés pendant la conférence SPIE Medical Imaging à Houston.

L'étude “Assessing the relevance of multi-planar MRI acquisition for prostate segmentation using deep learning techniques” est relative à la détection du cancer de la prostate et présente une méthode de segmentation de cet organe basée sur les principes du deep learning en utilisant des images IRM acquises selon deux vues différentes. Les résultats obtenus ont été comparés avec des tracés manuels effectués par des analystes en imagerie médicale et ont été évalués sur la base du nombre de lésions cancéreuses détectées dans la segmentation. L'étude montre que la méthode proposée présente de meilleures performances sur des acquisitions réalisées selon deux vues différentes que sur des acquisitions réalisées selon une seule vue. Ces résultats mettent en évidence les possibilités de conception de systèmes informatiques de segmentation de la prostate entièrement automatiques, précis, rapides et reproductibles.

Le deep learning, qui est un champ de l'intelligence artificielle, permet à des systèmes informatiques d'être entraînés, en intégrant à la fois données et expérience. Les applications du deep learning sont très prometteuses dans le domaine de la santé et en particulier dans celui de l'imagerie médicale pour le développement de systèmes d'analyse d'images assistés par ordinateur intervenant dans la prise en charge de maladies comme les cancers. Une étape clé dans le développement de systèmes assistés par ordinateur pour la détection des cancers à partir d'images est la segmentation des organes.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2018

   Bollène (France) - Le 21 août 2018 - 20:00 (CET)     EGIDE RENFORCE SON ORGANISATION COMMERCIALE AUX ETATS-UNIS   Le groupe Egide (ISIN: FR0000072373 - Reuters:…

Publié le 21/08/2018

Le montant du transfert s'élève à 6,5 ME auxquels pourront s'ajouter des incentives pour un maximum de 3,5 ME...

Publié le 21/08/2018

L'installation reflète l'adoption croissante de la technologie EOS en tant que standard de soin dans les centres orthopédiques...

Publié le 21/08/2018

Nacon officialise sa collaboration avec Marie-Laure 'Kayane' Norindr, joueuse professionnelle de eSport...

Publié le 21/08/2018

Entre le 13 et le 17 août, Bic a racheté pour près de 3,06 millions d’euros de ses propres actions. Ces transactions portent sur environ 39 000 titres rachetés à un prix moyen pondéré…