En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 552.34 PTS
+0.03 %
5 543.00
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 380.30
+0.15 %
DAX PTS
12 260.07
+0.26 %
Dowjones PTS
27 154.20
-0.25 %
7 834.90
-0.88 %
1.122
+0.00 %

MBWS : vers une nouvelle organisation commerciale en France, 51 postes seront supprimés

| AOF | 215 | Aucun vote sur cette news
MBWS : vers une nouvelle organisation commerciale en France, 51 postes seront supprimés
Credits  ShutterStock.com


Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) a fait part jeudi soir de son projet de nouvelle organisation commerciale en France, qui se traduira par la suppression de 51 postes. Dans le détail, le groupe de spiritueux indique que sa filiale Marie Brizard Wine & Spirits France a convoqué son Comité Social et Economique (CSE) en vue de l’annonce d’un projet de redéploiement de sa force commerciale en France, visant à mutualiser une partie de ses activités commerciales avec des entités de distribution tierces.

Engagé dans un plan volontariste de restauration de sa rentabilité, le groupe a initié pour l'ensemble de ses activités des projets visant à réduire ses coûts.

" En France, les activités commerciales dans les supermarchés, les magasins de proximité et le réseau CHD (Consommation Hors Domicile) sont en effet pénalisées depuis plusieurs années par un manque de taille critique et un poids trop important des coûts de visite ", explique MBWS.

Aux termes de ce projet, Marie Brizard Wine & Spirits France pourrait confier à deux entités détenues par l'actionnaire de référence, COFEPP, d'une part les visites en Supermarchés et Proximité, d'autre part les visites et les opérations de négociation, livraison et logistique dans le réseau CHD.

Ce partenariat permettrait de profiter de la capacité existante de ces deux entités et d'élargir la distribution des produits du groupe en France.

Marie Brizard Wine & Spirits France explique qu'il conserverait l'entière maîtrise de sa stratégie commerciale, marketing et du développement de ses marques tout en concentrant ses ressources sur les Hypermarchés, catégorie la plus rentable et la plus porteuse en termes de croissance pour le groupe en France.

Ce projet aurait pour conséquence la suppression de 51 postes appartenant à la force de vente commerciale en France. Le groupe dit qu'il s'engage à tout mettre en œuvre pour limiter au maximum les conséquences du projet sur l'emploi et à accompagner les salariés dans le cadre des mesures sociales qui seraient mises en œuvre.



source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2019

Les titres Foncière Euris inscrits à l'actif du bilan et la créance de dividende n'ont pas fait l'objet de dépréciation dans les comptes semestriels de la société Carpinienne de…

Publié le 19/07/2019

Il vise à réduire les émissions de carbone dans la production d'acier...

Publié le 19/07/2019

Naftis conçoit, réalise et met en oeuvre des solutions destinées aux industries pétrolières et pétrochimiques...

Publié le 19/07/2019

Le chiffre d'affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31,9 KE...

Publié le 19/07/2019

Derichebourg a signé un contrat de prêt de 130 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement, destiné à contribuer au financement à long terme d’un programme pluriannuel…