En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 153.19 PTS
+1.79 %
5 158.50
+1.94 %
SBF 120 PTS
4 084.66
+1.64 %
DAX PTS
11 299.80
+1.89 %
Dowjones PTS
25 883.25
+1.74 %
7 055.18
+0.47 %
1.129
+0.00 %

MBWS : l'expert indépendant valide le plan de sauvetage de Cofepp

| AOF | 136 | Aucun vote sur cette news
MBWS : l'expert indépendant valide le plan de sauvetage de Cofepp
Credits  ShutterStock.com


Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) a publié hier soir aujourd'hui le compte-rendu des travaux de l'expert indépendant, le cabinet Ledouble concernant l'accord ferme de sauvetage conclu fin décembre entre la société et son actionnaire principal, Cofepp mais contesté par des actionnaires minoritaires. Ce dernier a proposé à MBWS un crédit relais de 25 millions d'euros afin d'assurer la poursuite de l'activité dans l'attente des cessions d'actifs envisagées.

Ce prêt sera remboursé par anticipation une fois que l'assemblée générale aura voté le plan de Cofepp.

Ce plan prévoit deux options. La première option, privilégiée par MBWS, prévoit une augmentation de capital de 37,7 millions d'euros réservée à Cofepp qui aurait pour conséquence de faire passer sa participation de 29,5% actuellement à un niveau de l'ordre de 37 à 47%.

L'offre alternative repose sur une augmentation de capital de 35 millions d'euros avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS).

Selon l'expert, Le prix de souscription de l'augmentation de capital réservée (4 euros) extériorise une prime par rapport à la valorisation multicritère de l'action ; il n'est atteint que dans le haut de la fourchette de valorisation actuelle du groupe intégrant une revalorisation volontariste de l'ensemble de ses actifs.

Au regard de sa fourchette d'évaluation de l'action et de la subordination des actionnaires qui les place après les créanciers bénéficiant de garanties sur les actifs du groupe, rien ne permet d'écarter l'hypothèse selon laquelle les actionnaires perdraient la totalité de leur investissement en l'absence de restructuration financière indispensable à la continuité de l'exploitation du groupe, précise le cabinet Ledouble.

Dans l'option principale, et au vu de son évaluation de MBWS, le cabinet indique que l'actionnaire, exerçant ou non ses BSA, ne perdrait pas de patrimoine sauf si la valeur du groupe se dégradait postérieurement à la mise en oeuvre du plan stratégique et au rapprochement avec Cofepp.

L'expert note par ailleurs que les apports de trésorerie pour le groupe dans l'option principale sont supérieurs à ceux dans l'option alternative, de sorte que MBWS disposerait, en cas de mise en oeuvre de l'option principale, d'une meilleure assise financière pour assurer son redressement.

Le cabinet précise que l'apport minimum de trésorerie dans l'option alternative est insuffisant pour couvrir les besoins de financement déjà identifiés par le groupe à horizon janvier 2020.

Il ajoute que l'option principale, dans la part garantie d'apport de trésorerie, pourrait permettre de couvrir le besoin de financement de 2019 estimé par la direction.

Selon le cabinet Ledouble, en cas de modification de l'une ou l'autre des hypothèses sous-tendant les prévisions de trésorerie, de dégradation de la situation du groupe ou d'un retard dans son redressement par rapport à la trajectoire prévue en 2019, une nouvelle restructuration financière à court terme ne pourrait être exclue, sauf si l'exercice des BSA, en sus du niveau minimum actuellement garanti, permettait de couvrir le besoin complémentaire de trésorerie.

En conclusion, le cabinet Ledouble assure que l'attribution gratuite des BSA dans l'option principale ou l'augmentation de capital avec DPS dans l'option alternative offre à l'ensemble des actionnaires de la société la faculté de participer au redressement du groupe.

source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 18 février 2019

CODE OFFRE : SNOW19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SNOW19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/02/2019

Total annonce mettre en œuvre son opération annuelle d’augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés du groupe. Ainsi, la participation des salariés au capital de la…

Publié le 15/02/2019

Baccarat vient de réaliser son point d’activité annuel. Ainsi, au quatrième trimestre 2018, le spécialiste des produits en cristal haut-de-gamme a publié un chiffre d'affaires de 48,7 millions…

Publié le 15/02/2019

Total met en oeuvre son opération annuelle d'augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés...

Publié le 15/02/2019

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsICADELe groupe immobilier publiera (avant Bourse) ses résultats annuelssource : AOF

Publié le 15/02/2019

Article L.233-8 II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'Autorité des marchés financiers     Dénomination sociale de l'émetteur…