5 357.14 PTS
-
5 340.0
-1.10 %
SBF 120 PTS
4 274.04
-
DAX PTS
13 068.08
-0.44 %
Dowjones PTS
24 508.66
-0.31 %
6 389.91
-0.07 %
Nikkei PTS
22 506.23
-0.83 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

MBWS : l'Ebitda plonge dans le rouge au premier semestre

| AOF | 67 | Aucun vote sur cette news
MBWS : l'Ebitda plonge dans le rouge au premier semestre
Credits Kiev victor  ShutterStock.com


Marie Brizard Wine & Spirits a réalisé au premier semestre 2017 un résultat net part du groupe qui s’élève à 2,2 millions d'euros contre une perte de 13,5 millions au premier semestre 2016. La progression est tirée essentiellement par une plus-value liée à la vente du siège historique de Marie Brizard à Bordeaux, et par la baisse des charges financières suite au remboursement de l’intégralité de la dette gelée en 2016.

L'Ebitda s'est dégradé à -1,9 million contre 0,4 million un an auparavant. Cette dégradation est liée à la hausse de 3 millions des investissements promotionnels et marketing, et à l'impact sur le premier semestre 2017 du renforcement des équipes réalisé au cours du second semestre 2016.

La marge brute est ressortie à 72,5 millions. Le taux de marge brute s'est établi à 34,1%, en recul de 0,4 point.

Comme annoncé le 27 juillet dernier, le chiffre d'affaires net consolidé s'est élevé à 212,5 millions, en progression de 3,9%.

Jean-Noël Reynaud, directeur général de MBWS commente : " Comme anticipé, l'Ebitda semestriel du groupe a été impacté par la reconfiguration de nos réseaux de distribution en Pologne et aux Etats-Unis en fin d'année 2016. Nous avons également été confrontés à un certain nombre de défis, notamment à une forte pression concurrentielle en Pologne, à la transformation du marché de la vodka aux Etats-Unis et à un marché français des spiritueux atone. "

Le dirigeant a réaffirmé sa confiance en la capacité du business model du groupe  - basé sur l'expansion du segment mainstream des vins et spiritueux - à générer de la croissance et de la création de valeur à long terme, grâce à une approche différenciée du marché des vins et spiritueux.

Jean-Noël Reynaud a souligné l'amélioration du "flux de trésorerie, avec notamment un besoin en fonds de roulement (BFR) en amélioration de 33 millions d'euros au premier semestre 2017, et un flux de trésorerie lié aux activités opérationnelles en progression de 6,8 millions sur cette période ".

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2017

Selon des sources citées par 'La Tribune' et 'Reuters', le numéro deux d'Airbus pourrait démissionner de son poste de directeur adjoint à l'issue d'un conseil d'administration se tenant jeudi…

Publié le 14/12/2017

Un nouveau contrat d'offre globale de services...

Publié le 14/12/2017

L'édition 2018 du CES de Las Vegas se tiendra du 9 au 12 janvier...

Publié le 14/12/2017

David Jones est nommé Senior Vice-président, Digital Business Unit, Thales, avec effet au 8 décembre...

Publié le 14/12/2017

iSee permet l'obtention de données d'imagerie de haute qualité...

CONTENUS SPONSORISÉS