En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 552.34 PTS
+0.03 %
5 543.00
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 380.30
+0.15 %
DAX PTS
12 260.07
+0.26 %
Dowjones PTS
27 154.20
-0.25 %
7 834.90
-0.88 %
1.122
+0.00 %

MAUNA KEA TECHNOLOGIES a reçu 11,5 millions d'euros de la BEI

| AOF | 162 | Aucun vote sur cette news
MAUNA KEA TECHNOLOGIES a reçu 11,5 millions d'euros de la BEI
Credits  ShutterStock.com


Mauna Kea Technologies a reçu la première tranche d'un montant de 11,5 millions d'euros (Tranche 1), au titre d'un accord de financement conclu le 20 juin 2019 avec la Banque Européenne d'Investissement (BEI). La Tranche 1 est accompagnée de l'émission de bons de souscription d'actions (BSA) ouvrant droit, en cas d'exercice, à la souscription d'un maximum de 1.450.000 actions de la société (soit 5,75% du capital social sur une base non diluée) sous réserve des ajustements légaux et contractuels prévus par la documentation.

Ces BSA ont été émis sur le fondement de la quatrième résolution (placement privé) adoptée par l'Assemblée Générale Extraordinaire du 5 octobre 2018. Le prix d'exercice des BSA est égal à la moyenne pondérée des volumes des trois dernières séances de bourse précédant leur émission, diminuée d'une décote de 5 %, soit 1,8856 euro par BSA.

Les BSA peuvent être exercés à partir de ce jour et jusqu'au vingtième anniversaire de l'émission des BSA, soit le 3 juillet 2039.

La société a par ailleurs procédé au remboursement anticipé du financement obligataire non-dilutif avec IPF Partners.

Les deux tranches obligataires émises pour respectivement 4 millions et 5 millions en février 2017 et mai 2019 ont été intégralement remboursées le 28 juin 2019 pour un montant total de 10,7 millions. Le refinancement de cette dette permet une économie de 2 millions d'intérêts sur les cinq prochaines années.

Christophe Lamboeuf, directeur financier et directeur général délégué de Mauna Kea Technologies, commente : " Nous nous félicitons de ce partenariat avec la BEI qui accompagne notre croissance dans la durée. Cette première tranche, remboursable in fine tant pour le principal que pour les intérêts, qui s'élèvent à 5%, est un financement particulièrement adapté à notre phase de développement et optimise nos cash flows au cours des cinq prochaines années.

Après cette opération, la société dispose à ce jour d'une trésorerie disponible de 8,8 millions. Compte tenu de ses perspectives de développement, la société estime être en mesure de financer ses activités au cours des 12 mois à venir.



source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2019

Les titres Foncière Euris inscrits à l'actif du bilan et la créance de dividende n'ont pas fait l'objet de dépréciation dans les comptes semestriels de la société Carpinienne de…

Publié le 19/07/2019

Il vise à réduire les émissions de carbone dans la production d'acier...

Publié le 19/07/2019

Naftis conçoit, réalise et met en oeuvre des solutions destinées aux industries pétrolières et pétrochimiques...

Publié le 19/07/2019

Le chiffre d'affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31,9 KE...

Publié le 19/07/2019

Derichebourg a signé un contrat de prêt de 130 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement, destiné à contribuer au financement à long terme d’un programme pluriannuel…