En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 116.79 PTS
-0.55 %
5 101.50
-0.83 %
SBF 120 PTS
4 103.77
-0.48 %
DAX PTS
11 589.21
-1.07 %
Dowjones PTS
25 433.18
-1.06 %
7 147.41
-1.80 %
1.147
-0.22 %

Lyxor continue de privilégier en 2018 les hedge funds aux stratégies bottom-up

| AOF | 270 | Aucun vote sur cette news
Lyxor continue de privilégier en 2018 les hedge funds aux stratégies bottom-up
Credits  ShutterStock.com


Au cours de la première semaine de 2018, les fonds Event Driven et Diversified L/S Equity ont surperformé, révèlent les équipes de la plateforme de Managed account de Lyxor, le Lyxor Weekly Brief, dans la publication hebdomadaire réalisée intitulée " Perspectives pour les hedge funds en 2018 - Prédilection pour les stratégies bottom-up maintenue ".



Les répercussions de la réforme fiscale aux États-Unis ont continué de se diffuser et ont dopé les positions Event, ainsi que les valeurs cycliques des fonds L/S Equity. Les stratégies Macro et Neutral Equity se sont quant à elles inscrites en retrait. La première a en effet pâti de la fragilité du dollar et des taux américains, quand les rotations sectorielles ont encore malmené la seconde.

Lyxor pense que la croissance mondiale, qui devrait jouer les prolongations, devrait profiter aux stratégies bottom-up, dans une moindre mesure toutefois et de façon moins harmonieuse. Alors que les gouvernements prennent le relais des banques centrales pour soutenir la reprise, de nouvelles thématiques pourraient donner lieu à des opportunités d'alpha aux E.-U. et en Europe – une fois que les risques liés aux élections se seront atténués.

Une repondération des fonds L/S Equity américains lui semble opportune, mais des valorisations onéreuses plaident pour les approches " deep-value " et tactiques. L'approfondissement de la reprise en Europe pourrait donner un coup d'accélérateur aux fonds diversifiés, mais avec un retard d'ordre politique.

Lyxor surpondère les fonds diversifiés au Japon. Nous sous-pondérons au contraire les fonds britanniques dont les marchés sont rythmés par le Brexit. Lyxor reste sous-pondéré sur les fonds quantitatifs tant que les styles et facteurs seront perturbés par des thèmes plus transversaux.

Avec le retour des risques réglementaires, les opérations de fusions-acquisitions ne sont plus " jouées d'avance ". Cela signifie davantage de risques, mais aussi de plus de gains pour les spécialistes des fusions. Lyxor maintient la surpondération des fonds Special Situations, dont les portefeuilles offrent un bon équilibre entre sociétés risquées de début de cycle et entreprises plus matures. Lyxor table sur une volatilité plus importante.

Lyxor continue de surpondérer les fonds Multi-Credit Fixed Income Arbitrage afin de profiter des opportunités générées par des taux en hausse. Son exposition aux fonds L/S Credit est neutre, en raison du risque asymétrique que présentent les spreads de crédit.

L'environnement pourrait s'avérer plus complexe pour le trading macro. Lyxor est convaincu depuis longtemps que l'abandon de l'assouplissement quantitatif se traduira par une volatilité économique accrue, des valorisations davantage basées sur les fondamentaux et des rendements des actifs plus différenciés.

Pour l'heure, des banques centrales prudentes et agissant de concert devraient limiter les opportunités de valeur relative sur les marchés obligataires et la dynamique des changes.

Les matières premières pourraient être moins directionnelles, reflétant l'atterrissage en douceur de l'économie chinoise. Lyxor conserve une exposition neutre aux gérants CTA. Leur approche " agnostique " devrait leur permettre de capter des opportunités de tendance plus sélectives. Lyxor abaisse la pondération des fonds Global Macro à neutre, avec une préférence pour les styles diversifiés, aux dépens des fonds axés sur les obligations/devises et les marchés émergents.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

Le carnet de commandes toujours bien orienté

Publié le 18/10/2018

Suite à des articles de presse portant sur une éventuelle opération financière impliquant Ekinops, cette dernière a confirmé avoir initié des discussions préliminaires avec Nokia Corporation…

Publié le 18/10/2018

Compagnie des Alpes vient de réaliser son point d’activité au titre de son exercice 2017/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un chiffre d’affaires…

Publié le 18/10/2018

Le Groupe Damartex clôture le 1er trimestre de l’exercice 2018/2019 sur un chiffre d’affaires de 154 millions d'euros, en retrait de 8,1% à taux réels (-8,2% à taux de change constants). Le…

Publié le 18/10/2018

Bouygues a révisé à la baisse les perspectives de ses activités de construction et du groupe pour 2018 et confirmé celles de TF1 et de Bouygues Telecom. Le résultat opérationnel courant et la…