En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 316.01 PTS
-1.05 %
5 310.50
-1.03 %
SBF 120 PTS
4 269.71
-0.93 %
DAX PTS
12 511.91
-1.44 %
Dowjones PTS
24 462.90
-0.79 %
7 224.61
-0.77 %
Nikkei PTS
22 693.04
-

Les investisseurs institutionnels se développent par la consolidation et le co-investissement

| AOF | 218 | Aucun vote sur cette news
Les investisseurs institutionnels se développent par la consolidation et le co-investissement
Credits  ShutterStock.com


State Street Corporation a annoncé les conclusions de sa dernière étude intitulée A New Climate for Growth: Adapting Models to Thrive (Un nouveau climat pour la croissance : Adapter les modèles pour prospérer) qui indiquent que les investisseurs institutionnels se développent par la consolidation et le co-investissement, et qu'ils externalisent certaines fonctions essentielles, tout en prenant en charge d'autres activités en interne.

Au cours des cinq dernières années, près d'un tiers des investisseurs institutionnels interrogés (30 %) ont réintégré certaines activités de gestion d'actifs au sein de leur organisation; et 23 % d'entre eux prévoient de le faire dans les douze prochains mois. Deux tiers des investisseurs institutionnels (66 %) estiment également que les détenteurs de fonds multiples seront de plus en plus enclins à les consolider dans les cinq prochaines années.

Toutefois, les investisseurs institutionnels se sont heurtés à de multiples obstacles dans la prise en charge de fonctions supplémentaires en interne : selon 53 % des participants à l'enquête, la gestion du processus d'internalisation accapare une portion croissante des ressources opérationnelles, et 57 % d'entre eux ont du mal à trouver la main-d'œuvre avec les compétences nécessaires pour en assurer le bon fonctionnement.

Plus de la moitié (54 %) des investisseurs institutionnels interrogés considèrent le co-investissement (qui suppose la participation de deux ou plusieurs institutions sur un même placement) comme un moyen d'acquérir une nouvelle expertise. Dans les douze prochains mois, 68 %, 65 % et 48 % des investisseurs institutionnels prévoient de co-investir respectivement dans les infrastructures, l'immobilier et le private equity. L'étude révèle également que les investisseurs institutionnels prévoient d'augmenter leur exposition à ces actifs illiquides au cours des douze prochains mois.

Une autre conséquence de cette tendance pour mieux développer leurs activités est la réévaluation de leurs priorités : les investisseurs institutionnels redoublent ainsi leurs efforts dans certaines activités et en externalisent d'autres. Plus d'un tiers (36 %) d'entre eux ont externalisé certaines fonctions afin de pouvoir concentrer leur attention en interne sur des activités à valeur ajoutée plus importante et 37 % d'entre eux ont externalisé des fonctions pour lesquelles ils n'avaient pas pu développer leurs structures en interne assez rapidement.

Olivier Berger, Responsable des solutions destinées aux investisseurs institutionnels et des initiatives de marché stratégiques, Sector Solutions EMEA chez State Street, a déclaré : " Les pressions croissantes sur les coûts et la persistance de taux d'intérêts bas sur une plus longue durée constituent des changements systématiques dans le secteur de l'investissement. Compte tenu de cet environnement, il semble clair que les tendances identifiées dans notre étude sont susceptibles de se poursuivre, alors que les investisseurs institutionnels cherchent à obtenir de meilleurs rendements au plus bas coût pour répondre à leurs engagements. Dans cette optique, trouver les bons partenaires avec qui s'associer sera essentiel pour que cette stratégie, qui vise à développer l'entreprise en réévaluant les ressources internes et externes, porte ses fruits. "



source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Gévelot...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Riber...

Publié le 21/06/2018

Le prix de souscription aux actions Amundi est de 51,79 euros...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Aurea...

Publié le 21/06/2018

Avis aux porteurs d'obligations convertibles ou échangeables en actions nouvelles ou existantes