En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.50 %

Les investisseurs institutionnels réduisent encore leur allocation en stratégies passives

| AOF | 145 | Aucun vote sur cette news
Les investisseurs institutionnels réduisent encore leur allocation en stratégies passives
Credits  ShutterStock.com


La part que les investisseurs institutionnels allouent à des stratégies passives dans les allocations diminue pour la troisième année consécutive, révèle un sondage de Natixis IM. Pour 75 % des personnes interrogées, l’environnement de marché actuel est en effet favorable à la gestion active. Dans une proportion identique, les investisseurs institutionnels estiment que les gérants actifs parviennent à mieux accéder aux opportunités sur les marchés émergents et offrent une meilleure exposition à des classes d'actifs non corrélées.

"Gérer les risques baissiers sera une tâche ardue en 2018, mais la nouvelle année doit également être vue comme source d'opportunités, explique Jean-François Baralon, Directeur Distribution de Natixis Investment Managers pour la France, la Suisse francophone et Monaco. Bien utilisée, la volatilité peut permettre d'améliorer les performances. Toutefois, les institutionnels dont le portefeuille n'est pas réellement diversifié et durable risquent de réagir aux corrections et à la volatilité des marchés, plutôt que de profiter de telles fluctuations. Les marchés pourraient connaître une année 2018 plus animée : des marchés "actifs" imposeront en conséquence une gestion bien plus active."

Pour faire face à cette nouvelle réalité des marchés, les investisseurs institutionnels misent davantage sur les actions et les investissements alternatifs non corrélés, ajoute Natixis IM. Près des deux tiers (64%) indiquent que les obligations ne remplissent plus leur rôle traditionnel de gestion des risques au sein des portefeuilles, tandis que 60% pensent désormais que les actifs traditionnels sont trop corrélés pour offrir des sources spécifiques de rendement.

A l'inverse, 78% sont d'avis qu'accroître le recours aux investissements alternatifs est un moyen efficace de gestion des risques. Au sein des investissements alternatifs, l'illiquidité suscite également de l'intérêt ; 74% pensent ainsi que les performances potentielles de tels investissements font plus que compenser le risque associé.

Le private equity est l'exemple le plus apprécié : 39% des institutionnels renforcent le poids de leurs investissements dans le private equity et 67% sont satisfaits des performances de ces investissements au sein de leurs portefeuilles.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 19/10/2018

Nanobiotix a annoncé la présentation des résultats positifs de son étude de phase II/III Act.in.sarc évaluant NBTXR3 sur des patients atteints de Sarcome des Tissus Mous (STM) localement avancé…

Publié le 19/10/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONE ALPES SOCIETE COOPERATIVE A CAPITAL VARIABLE Au capital actuel de 69 949 310,00 euros Siège social : 12 Place de la résistance…

Publié le 19/10/2018

Getlink a été retenu pour la neuvième année consécutive, par Gaïa Rating, parmi 230 sociétés analysées pour intégrer le Gaïa Index composé des 70 meilleures valeurs françaises. La note…

Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018     CESSATION ET MISE EN OEUVRE D'UN CONTRAT DE LIQUIDITE   À compter du 22 octobre 2018 et pour une période d'un an renouvelable…