En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 885.88 PTS
-0.88 %
4 868.00
-1.16 %
SBF 120 PTS
3 865.30
-1.22 %
DAX PTS
12 616.07
-0.95 %
Dow Jones PTS
28 308.79
+0.4 %
11 677.84
+0. %
1.184
+0.18 %

Les actifs privés suscitent l’intérêt dans le contexte de la Covid-19, observe Schroders

| AOF | 113 | Aucun vote sur cette news
Les actifs privés suscitent l’intérêt dans le contexte de la Covid-19, observe Schroders
Credits  ShutterStock.com


Les investisseurs institutionnels sont aujourd'hui très préoccupés par l'impact d'un ralentissement économique mondial sur les investissements, et beaucoup se tournent désormais vers les actifs privés pour gérer les risques et diversifier leurs portefeuilles, constate l'étude Schroders Institutional Investor Study 2020.

Cette enquête, qui a porté sur 650 investisseurs institutionnels dans le monde entier représentant 25 900 milliards de dollars d'actifs, révèle que la grande majorité des investisseurs (79 %) estime qu'un ralentissement économique mondial aura l'impact le plus important sur la performance de leur portefeuille au cours des 12 prochains mois.

Reflétant les préoccupations actuelles liées à la Covid-19, il s'agit d'une augmentation significative par rapport à l'an dernier, où 49% des investisseurs exprimaient cette préoccupation.


Le nombre d'investisseurs qui estiment pouvoir obtenir les rendements espérés a considérablement diminué, revenant de 52 % en 2019 à 33 % en 2020.

Dans le même temps, les investisseurs ont déclaré augmenter leur allocation aux actifs privés de 12,8 % il y a un an à 14,1 % au cours des 12 prochains mois.

Pour 46 % d'entre eux, cette évolution est liée à un objectif de gestion des risques. Le private equity, l'infrastructure equity et la dette privée sont les trois principales catégories d'actifs privés auxquelles les investisseurs institutionnels souhaitent augmenter l'allocation au cours des trois prochaines années.

Ainsi, 71 % des investisseurs ont déclaré que la Covid-19 les avait incités à rechercher des actifs sous-évalués, tandis que 26 % ont déclaré qu'ils continueraient à se diversifier dans des solutions alternatives et sur les marchés privés afin de réduire leur exposition aux actifs cotés.

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2020

La période est compliquée...

Publié le 21/10/2020

Par courrier reçu le 20 octobre 2020 par l'AMF, la société anonyme de droit suisse Quaero Capital a déclaré avoir franchi en baisse, le 19 octobre...

Publié le 21/10/2020

Vinci recule de 2,4% à 62,4 euros ce mercredi...

Publié le 21/10/2020

Enertime grimpe de 8% à 1,47 euro ce mercredi après avoir déposé en partenariat avec 4 industriels, 4 dossiers à l'appel à projets IndusEE ouvert par...

Publié le 21/10/2020

Carmat monte de 3,5% à 20,15 euros ce mercredi après avoir obtenu les autorisations de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne