En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 372.31 PTS
-
5 376.00
-
SBF 120 PTS
4 310.01
-
DAX PTS
12 695.16
-
Dowjones PTS
24 657.80
-0.17 %
7 280.70
+0.73 %
Nikkei PTS
22 585.44
+0.13 %

Le secteur automobile dans la tourmente

| AOF | 290 | Aucun vote sur cette news
Le secteur automobile dans la tourmente
Credits Pavel l photo and video  ShutterStock.com


Renault (-0,67% à 80,54 euros) et Peugeot (-1,22% à 18,75 euros) accusent les plus fortes baisses du CAC 40 dans le sillage des leurs concurrents allemands. Volkswagen perd en effet 3,08%, BMW 3,18% et Daimler ferme la marche du Dax en abandonnant 3,68%. Le secteur automobile est pénalisé par les révélations d'un journal allemand "Der Spiegel" qui soupçonne les firmes allemandes d'avoir formé un cartel pendant plus de 20 ans.

L'article se base sur un document d'auto dénonciation de Volkswagen transmis à la commission européenne le 4 juin dernier. Aucune enquête n'est ouverte pour l'heure même si les autorités ont confirmé examiner les informations en leur possession.

Le document fait état de nombreux groupes de travail dont le but n'était autre que s'entendre sur certaines caractéristiques comme la vitesse de maximale d'ouverture des capotes des cabriolets, ou encore le nombre limité de fournisseurs de réservoir Adblue, un liquide permettant de dépolluer le diesel.

En se dénonçant, Volkswagen prend les devants et espère être gracié par la Commission à l'image de MAN. Le constructeur allemand de camions avait échappé à une sanction après s'être dénoncé sur son appartenance à un cartel de poids lourd.

Le montant de l'amende peut aller jusqu'à 10% du chiffre d'affaires de chaque constructeur sans compter les dommages et intérêts qui seront réclamés par les particuliers du monde entier. Au total, le scandale pourrait coûter des dizaines de milliards d'euros aux constructeurs allemands.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 28/07/2017

Les services financiers sauvent les apparences...

Publié le 28/07/2017

Renault a publié un résultat net semestriel de 2,416 milliards d'euros (+54,2 %) contre 1,567 milliard d'euros il y a un an. Le résultat d'exploitation du groupe s'est établi à 1,789 milliard…

Publié le 28/07/2017

Résultats semestriels records pour le groupe Renault...

Publié le 28/07/2017

      Boulogne, le 28 juillet 2017   Communiqué de mise à disposition - Résultats Financiers AVTOVAZ T2 2017     Renault…

Publié le 28/07/2017

      COMMUNIQUÉ DE…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/06/2018

Au cumul de 5 mois à fin mai, le chiffre d'affaires global a progressé de +1.8% à périmètre comparable...

Publié le 20/06/2018

931,5 kE de bénéfices en 2017...

Publié le 20/06/2018

Retour d'Assemblée générale Frey...

Publié le 20/06/2018

"Nous souhaitions nous rapprocher d'un industriel partageant nos valeurs"...

Publié le 20/06/2018

Communiqué de presse - 20 juin 2018       La société Autolib' conteste vigoureusement les allégations contenues dans le communiqué du Syndicat…