En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

LA FRANÇAISE DE L'ENERGIE : revalorisation majeure des réserves dans les Hauts-de-France

| AOF | 186 | Aucun vote sur cette news
LA FRANÇAISE DE L'ENERGIE : revalorisation majeure des réserves dans les Hauts-de-France
Credits Code2707  ShutterStock.com


La Française de l'Énergie a reçu de DMT, le principal organisme européen de certification des ressources et réserves de gaz de mines, la nouvelle certification de ses réserves de gaz dans les Hauts-de-France. Véritables actifs tangibles du groupe, les réserves 2P (prouvées et probables) ont ainsi augmenté de près de 43% en l'espace d'un an pour s'inscrire à 9.2 milliards de mètres cubes de gaz. Cette augmentation de la valeur bilantielle de La Française de l'Énergie se réalise alors même que la société a produit en parallèle plus de 45 millions de m3 de gaz au cours du dernier exercice.



Cet audit des réserves de gaz présent dans les galeries minières confirme l'important potentiel de chiffre d'affaires à réaliser pour le groupe et démontre qu'il dispose d'un réservoir renouvelable se rechargeant naturellement grâce à la désorption continue des charbons.

Ces réserves actualisées viennent s'ajouter au volume de gaz déjà certifié en 2016 en Moselle totalisant ainsi 272 milliards de mètres cubes de gaz et représentant l'équivalent de plus de 6 années de consommation française. La facture annuelle de consommation de gaz de la France s'élève à près de 10 milliards d'euros.

La Française de l'Énergie a déjà démontré sa capacité à transformer ses actifs tangibles en source de profit au travers sa production de gaz actuelle et va continuer son déploiement dans les Hauts-de-France avec le lancement de la deuxième phase de son projet de valorisation du gaz de mine sous forme de gaz, électricité verte et chaleur.

Confiant dans le développement de ses activités dans les Hauts-de-France, le groupe confirme son objectif sur cette zone d'un chiffre d'affaires supérieur à 15 millions d’euros pour un Ebitda de 50% à horizon 2020 pour cette activité.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…