5 390.63 PTS
-1.10 %
5 399.50
-0.80 %
SBF 120 PTS
4 323.31
-1.01 %
DAX PTS
12 677.97
-1.22 %
Dowjones PTS
24 684.70
-1.21 %
7 186.50
-0.90 %
Nikkei PTS
22 278.48
-1.77 %

La Commission autorise une aide au sauvetage octroyée par l'Allemagne en faveur d'AIR BERLIN

| AOF | 140 | Aucun vote sur cette news
La Commission autorise une aide au sauvetage octroyée par l'Allemagne en faveur d'AIR BERLIN
Credits  ShutterStock.com


La Commission européenne a autorisé, en vertu des règles de l'Union Européenne en matière d'aides d'État, le projet des autorités allemandes d'octroyer à Air Berlin un crédit pont d'un montant de 150 millions d'euros et d'une durée temporaire. Cette mesure permettra la liquidation ordonnée de la compagnie aérienne insolvable sans fausser indument la concurrence au sein du marché unique.

Le 15 août dernier, l'Allemagne a notifié à la Commission son projet d'octroyer un crédit pont à Air Berlin. Ce projet fait suite au retrait du soutien financier apporté par Ethiad, principal actionnaire d'Air Berlin, à l'entreprise déficitaire. KfW, l'établissement public allemand de crédit, octroiera à Air Berlin une ligne de crédit qui pourra atteindre 150 millions d'euros au cours des prochains mois.

Ce crédit doit permettre à Air Berlin de poursuivre ses opérations au cours des prochains mois, l'objectif étant qu'elle maintienne ses services le temps de mener à bien les négociations en cours sur la vente de ses actifs. À l'issue de ce processus, Air Berlin devrait cesser ses activités et quitter le marché.

La Commission a tenu compte du fait que le crédit sera versé par tranches sous réserve de conditions strictes. Air Berlin doit notamment justifier ses besoins en liquidité chaque semaine et les nouvelles tranches ne seront versées que lorsque toutes les liquidités existantes auront été utilisées.

De plus, l'Allemagne s'est engagée à faire en sorte que le crédit soit intégralement remboursé ou, à défaut, à présenter un plan de liquidation pour Air Berlin.

Ainsi, la Commission a conclu que la mesure contribuerait à protéger les intérêts des passagers aériens et à maintenir les services de transport des passagers. Par ailleurs, les conditions strictes associées au crédit, sa courte durée et le fait qu'Air Berlin devrait cesser ses activités à la fin du processus réduiront au minimum les distorsions de la concurrence susceptibles d'être engendrées par l'aide d'État. La Commission est donc parvenue à la conclusion que la mesure était compatible avec les règles de l'UE relatives aux aides d'État.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2018

Le loueur-développeur d'entrepôts Premium Argan annonce l'acquisition d'une base logistique frais sur la commune de Wissous (91), quelques jours après avoir acquis un entrepôt neuf loué à Samada…

Publié le 19/06/2018

Faurecia a signé le 15 juin dernier un accord d’Amendement et Extension (A&E) de sa ligne de Crédit Syndiqué de 1,2 milliard d’euros, initialement signée en décembre 2014 et déjà amendée…

Publié le 19/06/2018

GTT a reçu une commande du chantier sud-coréen Hyundai Heavy Industries pour la conception des cuves d'un nouveau méthanier de 174 000 m3 pour le compte de l'armateur grec Thenamaris. La livraison…

Publié le 19/06/2018

Ce nouvel accord étend la maturité de la ligne, non tirée à ce jour

Publié le 19/06/2018

Geci annonce la signature d'un partenariat avec la société israélienne CyberX pour répondre aux défis de la cybersécurité...