En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 852.03 PTS
+0.95 %
4 837.5
+0.82 %
SBF 120 PTS
3 849.98
+0.78 %
DAX PTS
10 842.12
+0.57 %
Dowjones PTS
24 370.24
-0.22 %
6 704.24
+0.00 %
1.133
+0.08 %

HSBC paye 765 millions de dollars pour régler un litige aux Etats-Unis

| AOF | 209 | Aucun vote sur cette news
HSBC paye 765 millions de dollars pour régler un litige aux Etats-Unis
Credits  ShutterStock.com


Les grandes banques internationales continuent de payer pour leurs pratiques douteuses avant la dernière crise financière lors de la vente de titres adossés à des créances hypothécaires. HSBC North America Holdings Inc., a ainsi accepté de régler 765 millions de dollars (664 millions d’euros) aux autorités américaines afin de mettre un terme à une enquête portant sur l'une de ses affaires. La banque européenne était accusée d’avoir induit en erreur les acheteurs sur la qualité de ces prêts immobiliers.

En Bourse, l'action HSBC gagne 0,93% à 661,70 pence au sein d'un secteur bancaire bien orienté en Europe grâce à une hausse du rendement à long terme.

Cet accord était anticipé par les investisseurs et le montant dévoilé correspond à celui annoncé en juillet par l'établissement britannique. Aucune provision supplémentaire n'est prévue après sa signature. Ce dernier avait alors déjà trouvé un accord de principe avec les autorités américaines. La période concernée est comprise entre 2005 et 2007.

Selon les termes de l'accord, HSBC North America Holdings Inc., ne reconnaît aucune responsabilité, ni actes répréhensibles.

"Nous sommes heureux de mettre un terme à cette enquête liée à une activité qui s'est déroulée il y a plus de 10 ans ", a déclaré Patrick Burke, président et directeur général de HSBC USA. "Depuis la crise financière, HSBC a renforcé sa culture, ses processus et ses contrôles internes pour garantir des résultats équitables à ses clients ".

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

L'USD/JPY reste soutenu par une ligne de tendance haussière

Publié le 12/12/2018

EOS imaging a annoncé le succès des opérations de règlement-livraison de l'augmentation de capital aux termes desquelles le capital social du spécialiste de l'imagerie médicale est de 261.304,07…

Publié le 12/12/2018

Plus forte hausse du CAC 40 avec une progression de 3,77% à 145,80 euros, Pernod Ricard bénéficie de l’offensive d’Elliott. Le fonds activiste a informé le groupe de vins et spiritueux…

Publié le 12/12/2018

Le fabricant de dispositifs médicaux Biocorp et Vari, filiale de l'allemand Lindal Group, fabricant de valves et mécanismes pour aérosols pharmaceutiques, ont signé un accord de commercialisation.…

Publié le 12/12/2018

Albioma, leader du solaire en Outre-mer, renforce sa présence en France métropolitaine par l'acquisition ce jour d'Eneco France. Créé en 2008 et fort d'un positionnement innovant dans…